Hainaut Une soi-disant banque vendant de la cryptomonnaie a arnaqué un Athois de 15.000 euros.

Nous sommes à la fin de l’année 2017, Marc (prénom d’emprunt), un Athois de 75 ans, remarque que le cours du bitcoin est assez bas mais qu’il progresse de jour en jour. Marc se décide et compte investir dans cette monnaie virtuelle. "Début janvier, la valeur du bitcoin n’arrêtait pas de monter. Du coup, je me suis lancé et j’ai investi là-dedans. [...]'

(...)