Un centre de distribution urbain en 2014

D. A. Publié le - Mis à jour le

Hainaut

Désengorger la ville pour la rendre plus conviviale et offrir davantage de souplesse d’approvisionnement à ses commerçants : c’est le double objectif du futur centre de distribution urbain (CDU) de Charleroi, en construction dans le quartier de l’Ouest, derrière la rue du Grand Central.

Il s’agit de créer une plateforme de regroupement, tri, stockage et répartition des marchandises pour rationaliser les livraisons dans l’intra-ring carolo. Plus de perte de temps dans les embouteillages pour les transporteurs qui arrivent aux heures de pointe, possibilité pour le commerçant de planifier la livraison au " meilleur moment" ou d’enlever lui-même ses colis, réduction du nombre de gros camions en double file, centralisation des approvisionnements

Le concept a fait ses preuves dans plusieurs villes d’Europe. Quelques-unes d’entre elles ont servi de base d’étude à l’élaboration du projet, d’un montant de 3,5 millions, en ce compris les aménagements de voirie qui vont bouleverser la mobilité à la ville basse.

Privilégier la modularité

Développé dans le cadre du programme Phénix, ce marché a été enlevé par l’association du bureau d’architecture Réservoir A et des ingénieurs de Piron Etudes et constructions (Pec). Comme l’explique Georgios Maillis de Réservoir A, "notre projet privilégie la modularité". Dans une première phase, il s’agit de construire une infrastructure couverte de 2 500 mètres carrés pour le traitement des marchandises.

Chargée de la conception du programme architectural pour Réservoir A, Maguy Malengrez a intégré les étapes de la chaîne, depuis l’arrivée des marchandises jusqu’à leur réexpédition à l’aide d’utilitaires légers non polluants. En fonction de l’évolution des besoins, le bâtiment sera appelé à connaître des extensions : de capacité ou de fonctionnalité, avec la création d’un parking en sous-toiture et de bureaux aux étages.

Plusieurs mois de travaux

L’enveloppe extérieure sera faite d’acier et de verre, avec des matériaux donnant une impression de mouvement. Pour améliorer la mobilité à la ville basse, la rue du Rivage (derrière le siège du Tec) sera mise en sens inverse de circulation avec la création de ronds- points à chaque extrémité. Cela facilitera l’accès au CDU depuis la sortie "Ville basse " et améliorera la fluidité du trafic.

Sous la maîtrise d’ouvrage d’Igretec, les travaux vont encore s’étaler sur quelques mois. Fin annoncée en 2014.

Publicité clickBoxBanner