Hainaut

Le Centre de Planning Familial de Mons - Centre Denise Durant a inauguré officiellement jeudi son service IVG (Interruption volontaire de grossesse). Le service fonctionnait déjà depuis octobre 2017. Le centre IVG de Mons propose, depuis octobre 2017, deux plages "IVG" les lundis matin (9h-12h) et les jeudis après-midi (13h30-16h30).

L'équipe accueillante est composée de deux médecins, d'une infirmière, de deux assistantes sociales et d'une psychologue. Le Centre de Planning Familial FPS (Femmes Prévoyantes Socialistes) gère, par ailleurs, le "Centre Aurore Carlier", centre de planning familial à Tournai ainsi que son antenne à Comines, où quelque 200 avortements par an sont pratiqués depuis 2002.

La loi Lallemand-Michielsen votée le 3 avril 1990 a autorisé la pratique de l'avortement sous certaines conditions, notamment "de détresse". Depuis cette loi, "des centres IVG ont vu le jour en Belgique et notamment au sein de notre fédération des FPS", a indiqué Anne Spitals, présidente de la Fédération des Centre de Planning Familial des FPS. "Notre fédération compte aujourd'hui 17 centres de planning dont 8 pratiquent les avortements. La FCP-FPS considère que l'accès à l'IVG est un droit fondamental des femmes devant être accessible à toutes, sans pression sociale, sans tabou et sans culpabilisation", a indiqué Anne Spitals.

L'interruption volontaire de grossesse est au cœur des débats en Belgique depuis de nombreux mois. La majorité gouvernementale s'est mise d'accord au début du mois de juillet 2018 sur une proposition de loi relative à la sortie de l'IVG du Code pénal.