Hainaut La police judiciaire fédérale a procédé à plusieurs auditions dimanche soir.

Des jeunes qui venaient de célébrer une soirée dans une salle de la piste Hébert à Jamioulx ont effectué une bien macabre découverte, dans la nuit de samedi à dimanche, vers 3 h du matin. Un homme inconscient gisait en effet le long de la rue d’Andrémont, sur cette grande plaine qui marque l’entrée des clubs de tennis et de football du village. Effarés, les témoins ont immédiatement appelé les secours qui sont descendus sur place avec un Smur et une ambulance. Malheureusement, il n’y avait plus rien à faire pour sauver Pierre Clynhens, un Marcinellois de 42 ans, qui portait de nombreuses traces de coups, notamment au visage.

L’origine criminelle du décès ne faisant aucun doute, le parquet de Charleroi a mis l’affaire à l’instruction pour meurtre et confié les investigations à la police judiciaire fédérale.

Les enquêteurs ont bien vite appris que, cette nuit-là, deux fêtes distinctes s’étaient déroulées à cet endroit : un anniversaire entre jeunes et une soirée des Storm Ultras, le plus "turbulent" des clubs de supporters des Zèbres. Et il y a lieu de croire que Pierre Clynhens a fait une très mauvaise rencontre, sur cette plaine peu éclairée où il avait vraisemblablement l’habitude d’aller se promener puisqu’il semble avéré qu’il n’a participé à aucune des deux festivités. Visiblement, ses agresseurs ne lui ont laissé aucune chance et l’ont tabassé à mort avant de s’enfuir. Les constatations médicales démontrent d’ailleurs tout l’acharnement des tueurs.

Un jeune de 17 ans, originaire de Jemeppe-sur-Sambre et sans antécédent judiciaire, a été interpellé et privé de liberté. Il est soupçonné d'être impliqué dans la mort d'un homme à Jamioulx (Ham-sur-Heure/Nalinnes), indique le parquet de Namur lundi. Le suspect sera prochainement présenté au juge de la jeunesse.