Hainaut Bastien Marlot, tête de liste "Pour l'Avenir" à Beloeil, ne va "pas laisser passer ces actes extrêmement graves" et compte porter plainte.

Mercredi, vers 20h, un candidat de la liste "Pour l'Avenir" a remarqué qu'une croix gammée avait été dessinée sur l'une des affiches électorales, située à proximité de l'église de Rameignies.
La tête de liste du mouvement pluraliste, Bastien Marlot, a condamné fermement ces faits "innommables et punissables. Je ne vais pas laisser passer ça", a-t-il prévenu avant d'expliquer qu'il comptait contacter la police pour déposer plainte. "Nous ne sommes pas au stade des nez de clows ajoutés aux affiches, c'est bien plus grave."
Bastien Marlot a relayé ces actes sur Facebook, en appelant au respect de " toutes les listes et de la démocratie. En 2012, nous avions subi notamment des pneus crevés. Quelle sera la prochaine étape ?", a-t-il également écrit.
L'affiche en question a déjà été remplacée, tandis que d'autres symboles de moindre ampleur, mais du même genre, ont été dessinés sur un panneau communal de Thumaide.