Hainaut Il n’aura fallu que quelques minutes pour que l’entreprise de vêtements s’embrase.

Jeudi soir aux alentours de 19 h 45, de nombreux riverains se sont inquiétés de voir une fumée noire et épaisse, visible à des kilomètres, se dégager d’une entreprise située rue Wauters, à Familleureux. Un incendie s’était en effet déclaré au sein de l’entreprise Protection et Sécurité, spécialisée depuis plus de 40 ans dans les vêtements de protection.

Propagation rapide du feu

Ce sont des citoyens qui ont contacté la zone de police de Mariemont et les pompiers de la zone de secours Hainaut-Centre. Dans un premier temps, ce sont dix sapeurs-pompiers du poste de La Louvière qui sont intervenus. Mais rapidement, ils ont été renforcés en eau par les postes de secours de Nivelles, Charleroi et Binche, portant le nombre d’intervenants à 18. A leur arrivée, le feu avait déjà gagné la totalité de la surface d’exposition et des locaux administratifs.

Dès le début de l’intervention, les hommes du feu suspectaient une cause accidentelle, sans pour autant pouvoir l’affirmer avec certitude.

C’est finalement le responsable des lieux qui a donné l’explication. "Il a reconnu devant son assureur qu’il avait fait usage d’une disqueuse de façon peu prudente. Il a notamment jeté des résidus chauds sur un tas de vêtements qui se trouvait à proximité et qui s’est très rapidement embrasé", communique la zone de police de Mariemont. "La thèse accidentelle ayant pu être certifiée, aucune décision judiciaire n’a été prise."

Fumée non toxique

Un périmètre de sécurité avait bien entendu été installé pour permettre aux services de secours de travailler mais aucune évacuation n’a été nécessaire, les fumées n’étant pas toxiques et les risques de propagation étant rapidement maîtrisés. Aucune victime n’est heureusement à déplorer. "C’était surtout impressionnant pour la population qui cherchait des explications", confirme la bourgmestre de Seneffe, Bénédicte Poll (MR), présente sur les lieux du sinistre.

Les pompiers ont terminé leur intervention aux alentours de 00 h 30 et ont été relevés par une équipe de surveillance, chargée d’empêcher une éventuelle reprise de feu. Celle-ci a pu quitter les lieux vers 4 h 30.