Hainaut

Un homme de 39 ans a été placé sous mandat d'arrêt, ce samedi, pour tentative de meurtre, séquestration ainsi que traitements inhumains et dégradants. 

Il est soupçonné d'avoir battu sa compagne, de lui avoir infligé des piqûres aux jambes et de l'avoir enfermée dans le grenier de la maison de sa mère, à Jumet (Charleroi). Cette dernière, qui a assisté à la scène, a été remise en liberté sans être inculpée. C'est la maman de la victime qui a prévenu les forces de l'ordre, vendredi matin, indique le parquet de Charleroi.

Elle venait de recevoir un appel à l'aide de sa fille qui, selon ses dires, était séquestrée par son compagnon qui l'avait rouée de coups. Elle craignait pour sa vie.

La police locale de Charleroi s'est rendue à la rue des Verreries mais le suspect a refusé d'ouvrir aux inspecteurs, avant de tenter de fuir par les toits. Ayant aperçu des traces de sang par la fenêtre, les policiers ont pénétré dans l'habitation et ont privé l'individu de liberté. Dans le grenier, les forces de l'ordre ont retrouvé la jeune femme dans un état grave. Elle était couverte d'hématomes et avait le visage tuméfié. Selon la substitute Sandrine Vairon, des traces de piqûres, visiblement réalisées à l'aide d'un couteau dans le but d'infliger des souffrances, ont été relevées sur ses jambes. La victime a été hospitalisée en état de choc mais ses jours ne sont pas en danger.

Le suspect a été présenté au juge d'instruction, ce samedi. Il a fait l'objet d'un mandat d'arrêt pour tentative de meurtre, séquestration ainsi que traitements inhumains et dégradants. La mère de l'intéressé, au domicile duquel les faits sont survenus, en sa présence, a quant à elle été libérée sans inculpation. A ce stade, le magistrat n'a pas retenu la non-assistance à personne en danger mais l'instruction se poursuit.