Hainaut

Rudy Demotte a profité de son passage à Mons à l'occasion de l'inauguration de deux nouveaux services de l'hôpital Ambroise Paré pour évoquer le projet d'envergure visant à la création d'un bassin de soins monto-borain. Il s'agit, à ses yeux, d'un projet crucial pour le développement du service hospitalier dans la région. Vendredi, les sites hospitaliers concernés avaient déjà décidé de constituer deux groupes de travail en vue d'affiner les grands principes de mise en oeuvre de ce bassin. «Le principe est d'aller vers une sorte de plate-forme visant à mieux harmoniser l'offre des soins dans la région de Mons et du Borinage, indique le ministre de la Santé. Les différences de mentalités entre les différents hôpitaux ne conduisent pas à une logique de concurrence qualitative mais à une logique dégénérative de la qualité. Nous voulons délivrer aux gens des soins de qualité en transcendant les différences tout en les respectant. Si des doublons demeurent, on ne peut pas offrir de nouveaux services qui pourraient pourtant trouver un écho dans la région. Par contre, si on a une approche basée sur les soins, on peut réaiguiller la politique thérapeutique vers une série de nouvelles choses. Ce sont des sources de redéploiement d'une région qui ne doivent pas être négligées...»

© La Libre Belgique 2006