Hainaut

Patrice Vanderbeck, le chef de zone de la police des Hauts-Pays, se frotte les mains : d’ici l’été 2012, ses forces vives disposeront d’un commissariat flambant neuf.

Les services actuellement installés à Dour (intervention), Quiévrain (service enquête et recherche) et Roisin (état-major) seront regroupés sur le site dourois de Belle Vue, à l’abandon depuis trente ans. Les policiers de la zone n’y seront pas déboussolés puisque c’est à cet endroit précis que la police s’implante pendant la durée du Dour Festival. Si les travaux ont officiellement débuté le 15 août, la phase de construction est en point de mire. Le chantier durera une dizaine de mois. " La Région wallonne a donné à la commune l’ensemble du site , rappelle Carlo Di Antonio (CDH), le bourgmestre de Dour. Nous avons redistribué 60 % de celui-ci à la zone de police qui, grâce à un subside de 1,2 million d’euros, va pouvoir faire ériger son nouveau commissariat. "

Pour la commune, le bénéfice est total : le site sera enfin utilisé et la police sera plus proche et plus visible des citoyens. La grande gagnante de l’histoire reste néanmoins la police qui, à Dour, bénéficiera de locaux adaptés avec, par exemple, des cachots conformes. " Les policiers, qui verront leurs conditions de travail améliorées, seront les grands bénéficiaires ", confirme le maïeur, qui a une idée en tête afin d’utiliser les 40 % inutilisés du site. Si ce n’est toujours qu’un projet, le souhait est de lancer un projet pilote de centre de télétravail. " Eventuellement en partenariat avec du privé. Ce centre accueillerait des employés qui, certains jours, ne pourraient se rendre au bureau. " L’essor de Dour se confirme