Gazette de Liége

En quatre ans, le budget est passé du simple au double. Désormais, pour organiser Lim’bougez-vous, l’ASBL éponyme a besoin de 100.000 € pour boucler ses finances. Sans un seul denier public... Loin des réalités de leurs confrères français "qui reçoivent des subsides de l’État pour promouvoir la culture mais c’est un choix délibéré que nous avons fait au départ", assure Jonathan Chanteux par ailleurs échevin… des Finances de la commune. "Lorsque nous avons des partenariats avec des groupes français, l’organisateur paye automatiquement le car. Mais quand il n’y a pas de partenariat, à savoir que Musica Gogo Hé (NdlR : qui n’est pas l’organisateur de l’événement) se déplace sans que le groupe local ne vienne à Goé ou vice versa, nous devons aussi défrayer le groupe, raison pour laquelle notre budget artistique se monte à 20.000 €. Nous avons d’ailleurs fait un gros investissement cette année en invitant trois groupes français et un groupe néerlandais demandé partout depuis leur première à Goé."

Et, le retour de Dalhem ne fera qu’amplifier le phénomène bandas dans la région.