Gazette de Liége L’application de livraison de repas à domicile vient concurrencer le marché en Cité ardente.

Après s’être installé à Bruxelles, Anvers et Waterloo, le service de commande et de livraison de repas de restaurants UberEATS est disponible depuis le 9 novembre à Liège. "C’était une attente exprimée par de nombreux Liégeois", explique Philippe De Schutter, responsable UberEats Belgique. "Liège a aussi une gastronomie très intéressante en matière de restauration locale qui va nous offrir un large choix". Créée en 2014 à Los Angeles par Uber, la plateforme est actuellement présente dans plus de 120 villes parmi plus de 30 pays sur les six continents avec près de 65 000 restaurants partenaires.

Le concept du service proposé est connu : après avoir effectué une commande via l’application, un coursier livre les clients chez eux, au bureau ou dans un parc "en moins de 30 minutes et sans minimum de commande" sur le territoire de la ville de Liège. Les tarifs des plats sont les mêmes que ceux proposés à la carte des restaurants, auxquels il faut ajouter 2,50 euros de frais de livraison. Un service qui vient concurrencer celui déjà proposé par la plateforme britannique Deliveroo, présente en Cité ardente depuis janvier 2016. À la différence qu’ici, "on laisse le choix du coursier de livrer à vélo ou en scooter", ce qui permet de "livrer plus loin et de manière plus rapide", souligne Philippe De Schutter. "Nous pensons que la concurrence est quelque chose de positif. La personne qui en profitera le plus sera le consommateur", affirme-t-il. L’application permet actuellement de commander auprès d’une vingtaine de restaurants partenaires liégeois tels que Get your mug, Ramen Bar, Chez Philippe… "On veut offrir le plus de choix possible".

De son côté, Deliveroo continue de privilégier le 100 % vélo pour une livraison en centre-ville car "le vélo reste selon nous le moyen de transport le plus rapide. Il peut prendre certains sens uniques et n’est pas freiné par la circulation", constate Charles Van den Bogaert, responsable marketing Belgique chez Deliveroo. L’arrivée d’UberEats ne fait d’ailleurs par trembler la plateforme britannique qui "se porte très bien à Liège avec une croissance d’une vingtaine de restaurants partenaires dès son arrivée, à 71 aujourd’hui", - le Liégeois préférant "le burger, le thaï, et l’italien". Le responsable estime que cette venue aura finalement "peu d’impact". "Nous allons continuer à nous focaliser sur notre croissance et la qualité de notre service".