Gazette de Liége

Ce fut une demi-surprise lorsqu’en 2012, lors des élections communales, le MR de Philippe Dodrimont se retrouvait seul à la tête de la commune d’Aywaille. Demi car les sondages le donnaient assurément vainqueur mais surprise quand même car, après 24 années d’alliance MR-CDH, le parti Ensemble, composés uniquement de membres du MR, risquait le tout pour le tout contre une alliance de centre-gauche qui se dessinait.

Six années plus tard, on prend les mêmes et on recommence. À moins de 10 mois des élections en effet, le parti Ensemble dresse un bilan "sérieux" et espère bien poursuivre l’aventure. Ce qui est déjà certain, c’est que les candidats ne manqueront pas. Une quarantaine de sympathisants sont déjà en ordre de marche au sein du groupe libéral…

"C’est décidé, notre groupe restera bien Ensemble et je peux déjà dire que beaucoup d’anciens sont motivés pour continuer, nous explique Philippe Dodrimont, bourgmestre en titre. Lors de notre réunion, nous avons d’ailleurs pu compter sur une bonne quarantaine de personnes qui étaient présentes pour nous soutenir mais je ne veux pas aller trop vite, il faut d’abord élaborer notre programme avant de parler de la liste".

Ce qui est sûr aussi, c’est qu’il y aura en octobre prochain de la place pour deux élus supplémentaires puisque le nombre des habitants (ayant augmenté) le permet. Ce ne sont plus 21 mais bien 23 élus qui seront désignés. "Et en ce qui concerne la liste, elle devra se faire en fonction de plusieurs critères, le genre bien sûr qui est une obligation mais aussi les compétences, les critères géographiques…".

Un mot d’ordre sous-tend la création de cette liste : "ouverture". L’objectif est en effet d’intégrer de nouveaux Aqualiens tout en laissant les anciens s’exprimer. Et si une majorité d’élus souhaitent rempiler, on sait que deux poids lourds du parti sont en partance : Marie-Paule Flohimont et Xavier Ehlen.