Gazette de Liége Caroline Cassart (MR) a interrogé le ministre sur le manque de distributeurs d’argent.

Certaines localités sont privées de distributeurs d’argent. Leurs habitants doivent parfois parcourir plusieurs kilomètres pour en trouver un.

La députée bourgmestre d’Ouffet Caroline Cassart (MR) s’est penchée sur la question.

"Les zones rurales sont souvent oubliées. On se rend compte aussi que l’on ferme des agences et que des distributeurs disparaissent", explique-t-elle. Même si sa commune d’Ouffet est plutôt bien pourvue en matière de distributeurs, elle sait que dans certaines communes condruziennes, la situation est moins enviable. "Les gens de Tinlot, par exemple, doivent se rendre à Nandrin ou à Ouffet lorsqu’ils doivent retirer de l’argent", poursuit-elle.

Un problème pour les commerçants aussi

Face à ces constats, Caroline Cassart a interrogé Kris Peeters (CD &V), le ministre de l’Emploi, de l’Économie et des Consommateurs, sur le manque de distributeurs de billets dans les zones rurales.

"Fin décembre 2015, la Fédération belge du secteur financier recensait 8742 distributeurs de billets dans le royaume. Ce chiffre, particulièrement élevé, plaçait notre pays sur la deuxième marche du podium européen pour le ratio entre le nombre de distributeurs et le nombre d’habitants. Celui-ci s’élevait alors à 1338 pour chaque million de Belges", explique Caroline Cassart.

Ce n’est pas pour autant que tout est rose. Le manque de distributeurs est plus fréquent dans les zones rurales. "Sans surprise, les zones rurales étaient davantage touchées que les villes et, bien que cette situation soit désagréable pour les citoyens, elle était également problématique pour les commerçants, obligés de se munir de terminaux bancaires pour pouvoir effectuer leurs ventes", expose encore la députée.

Des chiffres censés rassurer

Le ministre a quant à lui tenté de rassurer avec des chiffres qui ne font hélas pas de différence entre les villes et les zones rurales.

"Fin 2016, selon les chiffres fournis par la Fédération belge du secteur financier, il y avait en Belgique un peu plus de 8600 appareils avec fonction de retrait d’argent, ce qui revient à une diminution de leur nombre d’environ 150 unités par rapport aux chiffres de 2015 et de 2014", a-t-il répondu.