Gazette de Liége

LA CHAMBRE DU CONSEIL DE LIÈGE a examiné le dossier pour lequel 5 policiers liégeois sont inquiétés suite à une fusillade lors de laquelle un cameraman de TF 1, Yves Trevalec, a été blessé en janvier 2003. Le parquet a requis le non-lieu contre les deux policiers tireurs mais le renvoi devant le tribunal correctionnel contre trois autres policiers de la cellule administrative. Ce journaliste accompagnait une équipe du peloton anti-banditisme liégeois. A 1h du matin, la patrouille avait été appelée pour intervenir dans un entrepôt de la SNCB. Lors de l'intervention, d'autres policiers venus en renfort avaient confondu le journaliste avec les malfrats et avaient fait feu dans sa direction alors qu'il sortait de sa cachette. Sept coups de feu avaient été tirés en direction du journaliste atteint de deux balles. Depuis, il est en incapacité de travail et une balle est toujours logée dans sa jambe. Le dossier épingle la responsabilité de certains policiers (chefs de poste et administratifs) suite à un manque de précaution et de communication dans la police liégeoise.

© La Libre Belgique 2006