Gazette de Liége

L’Université de Liège, désormais baptisée ULiège, est à l’aube d’un mois de septembre important symboliquement et par ailleurs fort chargé, rentrée académique et bicentenaire obligent. Lesquels événements vont d’ailleurs bientôt se conjuguer lors d’une cérémonie officielle dite du "Dies Natalis", à savoir le "Jour de la Naissance" en français dans le texte, qui est programmée le lundi 25 septembre prochain.

À cette occasion, 200 jours après le lancement officiel des festivités du bicentenaire (marquées notamment par la conception d’une capsule temporelle dénommée "Démocratie 2030" conçue par des étudiants et par un concert exceptionnel réunissant à Bruxelles les musiciens des universités de Liège et de Gand), l’ULiège accueillera la traditionnelle cérémonie de remise des insignes de docteurs honoris causa. Lesquels seront remis pour l’occasion à plusieurs personnalités parmi lesquelles le président français de la société liégeoise à succès CMI, à savoir Bernard Serin, ainsi que Fatou Diome, une écrivaine franco-sénégalaise qui est présentée comme une intellectuelle engagée, et Rolf Tarrach, soit le président de l’Association européenne des universités qui a été auparavant durant dix ans le recteur de l’Université de Luxembourg.

Durant l’après-midi de cette journée-phare du 25 septembre, au cours de laquelle la nouvelle identité visuelle de l’ULiège (en ce compris un nouveau logo ainsi qu’un nouveau site web) sera notamment dévoilée, se tiendra la cérémonie du "Dies Natalis" proprement dite. Celle-ci consistera en une importante manifestation académique qui sera rehaussée par la présence de nombreuses personnalités avec la participation de l’Orchestre philharmonique royal de Liège. Le week-end précédent, aura eu lieu l’inauguration de l’exposition "J’aurai 20 ans en 2030", laquelle aura pour objectif d’illustrer l’apport des scientifiques à la société. Plus tard dans la semaine mais nous aurons l’occasion d’y revenir plus avant, seront encore organisées la finale du concours international "Ma thèse en 180 secondes" ainsi que la "Nuit des chercheurs" faisant la part belle à l’intelligence artificielle et à la réalité augmentée.