Gazette de Liége

Lors de la campagne électorale, l’idée de créer un guichet pour les artistes liégeois, sorte de relais entre les créateurs et la Ville, avait été suggérée par plusieurs partis. Eh bien, ce concept est déjà dans sa phase de concrétisation ! Des artistes et des acteurs du monde culturel, représentant tous les courants de la création (musique, arts plastiques, danse, écriture, design, théâtre ), se sont regroupés pour créer le Comptoir des ressources créatives. Ce projet vient concrétiser des demandes formulées de longue date par les artistes et devrait combler des manques criants en matière d’informations sur et au sein du milieu culturel.

"Ce concept réunit artistes et opérateurs culturels, des gens qui ont une expérience et une vision aiguë des problématiques rencontrées par les créateurs", explique Gérard Fourré, le secrétaire de l’ASBL "Comptoir des ressources créatives". Un des buts de l’association est de révéler les ressources existantes, de pointer les besoins des artistes et de combler les manques. "Nous cartographions le milieu culturel liégeois dans son volet immobilier. Nous recensons dans un répertoire les salles avec des détails sur leur capacité, le genre de spectacle qu’elles proposent et ce afin de permettre un "matching" entre l’offre et la demande", poursuit Julie Hanique, présidente de l’ASBL.

Par exemple, grâce à ce répertoire, une troupe de théâtre qui cherche un lieu de répétitions ou de diffusion saura vers où se tourner, en fonction de ses besoins précis. Mais à Liège, le problème du manque de locaux destinés à la création reste bien présent. Le Comptoir souhaite, via la constitution d’une coopérative et grâce à des aides publiques et privées, acquérir ou faire construire un bâtiment qui serait mis à disposition des artistes. "La coopérative n’est pas encore créée mais nous avons déjà trouvé un investisseur : SmartBe, l’Association professionnelle des métiers de la création", précise Julie Hanique.

Une autre grande mission de l’ASBl est de devenir un interlocuteur des pouvoirs publics. "Nous voulons servir de courroie de transmission entre les artistes et la Ville. La constitution d’un répertoire des ressources disponibles, qui sera fréquemment actualisé, permettra une meilleure diffusion auprès des artistes de l’information sur les services existants à Liège (prêts de locaux, de matériel, etc.)", indique la jeune femme. L’association fournira aussi des aides juridiques et administratives aux artistes.

La philosophie du Comptoir des ressources créatives ? "La professionnalisation des artistes mais aussi créer des ponts, des synergies, des rencontres entre les différentes disciplines. Et puis, démontrer que les activités culturelles et artistiques profitent à la collectivité par les bénéfices qu’elles génèrent", conclut Gérard Fourré.

Infos : www.comptoirdesressourcescreatives.be