Gazette de Liége Deux personnes ont perdu la vie vendredi après-midi dans l'accident d'un hélicoptère, survenu dans le centre de Huy. L'hélicoptère, piloté par Jean-Yves Dantinne, survolait la ville de Huy à basse altitude afin que le photographe hutois Laurent Matagne puisse réaliser des prises de vue aériennes de la cité mosane.

L'appareil Robinson 22, qui provenait de l'aérodrome de Namur, a percuté un câble du téléphérique avant de s'écraser dans un parc du quartier hutois de Saint-Rémy, à proximité de l'hôpital. Le câble s'est sectionné et est tombé sur des immeubles du centre ville, dont certains ont été endommagés. Une partie du câble est également immergée dans la Meuse.

Le plan communal d'urgence a été déclenché à la suite de l'accident en raison du risque de chute d'une cabine du téléphérique et car on craignait que certains immeubles, susceptibles d'être encore touchés par un câble, doivent être évacués.

Vendredi soir, aucun quartier n'avait finalement été évacué mais plusieurs voiries restaient fermées à la circulation. Les responsables du centre de crise ont par contre décidé d'interdire la circulation en Meuse à hauteur de Huy, de crainte qu'un navire n'accroche le câble et l'emporte avec lui.

Les causes de l'accident ne sont pas encore déterminées mais le pilote, Jean-Yves Dantinne, était un pilote chevronné, ancien pilote d'hélicoptère de l'armée et ancien responsable de l'aérodrome de Temploux (Namur). Il avait également créé sa propre école de pilotage.