Gazette de Liége

Deux superbes immeubles, deux vénérables bijoux du patrimoine architectural liégeois ont émergé de cet espace dégagé par la démolition de la Galerie Gérardrie-Agimpex (où l'on aura tout fait même du roller) et la construction des Galeries St-Lambert: l'hôtel de Copis (à gauche sur notre photo) et l'ancien hôtel Baar-Lecharlier (dans le fond avec sa façade arrière actuellement occultée par une bâche noire).

Dans le premier, dont la restauration a été brutalement stoppée, entre deux ailes du XVIIe siècle et deux autres plus modernes, il y a un espace de bureaux d'environ 2000 m2.

Selon nos informations, la société immobilière qui le gère aurait trouvé un nouvel acquéreur - on parle d'une institution parapublique - qui aura la charge de finir ce qui a été si joliment commencé dans ce qui fut un commissariat jusqu'en 1990.

L'ancien hôtel Baar-Lecharlier, du nom d'un industriel dans le textile, est l'un des plus vieux de Liège (deuxième moitié du XVIe siècle). Cette maison canoniale à l'origine est formée de deux immeubles distincts réunis par un ajout, fin XIX

© La Libre Belgique 2004