Gazette de Liége Retour sur le troisième débat politique RCF-La Libre de ce jeudi soir.

Presque tout le monde a les mêmes attentes pour Verviers : une ville plus accueillante, plus propre, moins pauvre avec plus de parkings, plus de logements, plus d’emploi, moins de maisons vides… mais aussi plus de solidarité avec un lieu de partage où se rencontrer, parler de nos difficultés…". C’est par les résultats d’une enquête réalisée sur le terrain auprès de 150 Verviétois que la secrétaire régionale des Équipes populaires - mouvement d’éducation permanente - de Verviers Geneviève Cabodi a entamé jeudi soir le débat. La question posée par son équipe aux Verviétois était : "Que voulez-vous améliorer à Verviers ?"

L’époque dorée de Verviers du temps de son industrie textile est loin, admet l’ex-député wallon et échevin PS de l’Instruction publique, de la Culture et du Patrimoine Jean-François Istasse. "Il est exact que l’on subit un phénomène d’appauvrissement mais il y a aussi une volonté je crois de se redresser dans de nouveaux secteurs, de nouvelles activités et il faut se baser sur ces ondes positives je crois pour aller de l’avant". Parmi les enjeux à venir : créer plus de logements, en rénover, "surtout en centre-ville" et "créer ces espaces de rencontre", notamment au travers de la culture.

Pour l’ancien bourgmestre et conseiller communal CDH Marc Elsen, "beaucoup de Verviétois ont besoin de retrouver de la fierté, de ressentir ce sentiment d’appartenance commune, de se battre ensemble pour des objectifs communs qui rassemblent. Peut-être que par le passé on a trop souvent mis l’accent sur ce qui divisait, distinguait les Verviétois", constate-t-il. Par ailleurs, "je pense qu’il y a une sorte de Verviers bashing, c’est-à-dire une image de Verviers qui n’est pas toujours positive à l’extérieur et qui n’aide pas toujours…". Une image qui rend sans doute plus difficile la possibilité d’attirer des investisseurs, des entreprises sur le territoire…

Avec un taux de plus de 20 % de chômage, Verviers se paupérise. Dès lors, comment créer de l’emploi et redresser son économie ? Le conseiller communal met en avant "les très bonnes collaborations entre la Ville et la Spi" pour réhabiliter les friches, pouvant accueillir entreprises ou logements. Il donne pour exemple le site de l’ex-Intervapeur, le site Houget-Duesberg-Bosson (HDB) à Ensival… et insiste sur "l’énergie prometteuse" qui se déploie au travers de l’économie sociale tant au niveau environnemental que culturel.

Rapprocher par la culture

L’immigration est un autre des enjeux majeurs de la Ville qui vient d’ailleurs de voter la motion de "Verviers, ville hospitalière", a rappelé l’échevin PS Istasse. Selon Marc Elsen, "il faut reconnaître, à Verviers, il reste des difficultés de relation entre les communautés, les cultures. Je pense que pas mal d’évolutions ont été faites au travers notamment du travail associatif pour améliorer le vivre ensemble". Mais, insiste-t-il, "nous devons aller plus loin, nous devons éviter les tendances au communautarisme de repli", et c’est notamment "à travers la culture que l’on arrivera à rapprocher les Verviétois".

Côté culture justement, Verviers avance, positive Jean-François Istasse, puisque son Grand Théâtre "est sauvé", avec une rénovation à 30 millions d’euros et une ouverture prévue pour 2025. Un dossier lourd, trop lent, admet-il, mais qui sera avec la rénovation du Grand Bazar, "un des éléments emblématiques du renouveau de Verviers". "Nous pensons que ça sera le facteur d’attractivité de la ville. Nous avons une ville qui fourmille d’artistes, avec un patrimoine, un conservatoire et un musée exceptionnels. Verviers est une ville attractive et il faut développer cette attraction". Et Marc Elsen de conclure : "Je crois que Verviers gagnerait à se battre ensemble au-delà des divergences politiques pour l’intérêt public".

Les déclarations rapportées dans cet article ont été recueillies au cours de l’émission "Le débat politique", réalisée jeudi en partenariat par RCF Liège et La Libre Belgique/Gazette de Liége. L’émission sera rediffusée ce samedi 17 mars à 13h15 et dimanche 18 à 18h15. RCF Liège se reçoit sur 93.8 FM en région liégeoise. On peut aussi écouter ou podcaster sur https ://rcf.fr/actualite/verviers-economie-immigration-commerce-culture. La semaine prochaine : la Province de Liège.