Gazette de Liége La Radio chrétienne francophone va mettre les enjeux communaux et provinciaux en débat

A partir de ce jeudi 1er mars, une nouvelle émission hebdomadaire fera son entrée dans la grille des programmes de RCF Liège. Intitulée "Le débat politique", elle mettra autour de la table des acteurs et décideurs de la vie communale ainsi que de l’institution provinciale. Les élections locales, comme on le sait, sont à l’horizon (le 14 octobre prochain). C’est plus que jamais le moment d’informer et de donner à réfléchir. A cette fin, la Radio chrétienne francophone a noué un partenariat avec La Libre Belgique/Gazette de Liége, dont les journalistes seront présents à ces rendez-vous animés par Frédéric Matriche. Il en sera également fait écho dans nos colonnes.

Pourquoi cette initiative ? "L’union des radios chrétiennes francophones a une grande tradition de débats politiques, mais ce sera la première fois qu’on les organise au niveau local liégeois, nous dit le président de RCF Liège Jacques Galloy, ex-EVS et administrateur de sociétés technologiques. Un tiers de nos programmes sont culturels avec un ancrage local, un tiers relèvent de l’actualité et des informations et un tiers sont d’ordre spirituel. C’est dans la deuxième catégorie que s’inscrira cette émission. Nous l’avons voulue parce qu’il est important pour RCF de créer des espaces de dialogue apaisé sur les grands enjeux sociétaux comme l’immigration, le chômage, le rapport pauvres-riches…"

Pas de gants de boxe aux invités !

Favoriser les échanges, la compréhension, l’ouverture des esprits… : telles seront les propriétés spécifiques du "Débat politique", très éloigné donc des médias où on propose des gants de boxe aux invités ! Si la radio est écoutée par une proportion non négligeable de non-chrétiens et même de sans-religion, les chrétiens constituent la majorité de l’audience. "Les catholiques sont 50 % en région liégeoise, poursuit le directeur. Parmi eux, les pratiquants sont des gens qui ont particulièrement envie de comprendre, qui réfléchissent. Ils ne vont pas voter aveuglément tous pour le même parti !"

La volonté de souligner l’importance de la politique, à l’heure où beaucoup sont tentés de s’en déconnecter, est aussi à l’origine de cette entrée journalistique dans la campagne électorale, qui pourrait d’ailleurs se poursuivre au-delà. "S’il y a de la demande, de l’intérêt de la part des auditeurs, nous continuerons après les élections… Il est important d’apporter notre contribution au développement de la démocratie". Précisons que les règles de pluralisme en période de scrutin formulées par le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) seront d’application.

En métropole liégeoise, RCF diffuse dix-sept heures de production propre par jour (rediffusions incluses), atteint quelque 10 % de l’auditorat potentiel, soit 50 000 personnes par an, avec une moyenne de 25 000 personnes par semaine à l’écoute dans une fourchette de durée de 30 minutes à 4 heures.

La première émission, ce jeudi, sera consacrée à Liège ville avec le Premier échevin CDH Michel Firket, le conseiller MR Louis Maraite et le président du Commerce liégeois Jean-Luc Vasseur.Paul Vaute

"Le débat politique", en direct le jeudi, à partir du 1er mars, de 18h15 à 19h. Rediffusions le samedi à 13h15 et le dimanche à 18 h15. RFC Liège se reçoit sur 93.8 FM en région liégeoise. Les émissions sont aussi écoutables ou podcastables à tout moment et en tout lieu sur le site www.rcfliege.be