Gazette de Liége - L’astronome Emmanuel Jehin initie douze enfants de 10 à 13 ans à l’astronomie.

La Lune est quatre fois plus petite que la Terre. Le Soleil, lui, est 400 fois plus gros et 400 fois plus loin que la Terre, c’est pourquoi on a l’impression que dans le ciel, ils ont presque la même taille…". Autour d’une table, assis sur une chaise, douze enfants de 10 à 13 ans écoutent avec attention Emmanuel Jehin, astrophysicien à l’Université de Liège et président du Groupe astronomie de Spa (GAS). Pour illustrer ses explications, celui-ci projette sur un tableau des clichés qu’il a pris lors de ses observations tandis que l’émerveillement se lit sur le visage des apprentis astronomes. "Wouah !", s’exclament-ils à plusieurs reprises. "Après le système solaire, on va passer au monde des étoiles. Savez-vous comment on appelle ça ?", demande l’astronome spadois. "La voie lactée !", répond un jeune stagiaire. "Exactement. Malheureusement, dans les grandes villes, on la voit moins, vous savez pourquoi ?", interroge-t-il à nouveau. "À cause de la pollution lumineuse", rétorque un autre novice. "Le soleil est une étoile parmi les 300 milliards de notre galaxie. Ici, c’est une galaxie spirale. Tous les petits points, ce sont des petites étoiles, des petits soleils. Notre galaxie ressemble un peu à ça. Les nébuleuses, c’est là-dedans que naissent les étoiles… Celle-ci, on l’appelle la nébuleuse du Voile", poursuit-il. "Comment ça s’appelle ça ?" "Une supernova" !, lance Justin.