Gazette de Liége

Erik Neven était le principal protagoniste impliqué dans la gestion de nombreux salons de prostitution à Liège. Plusieurs fois condamné par défaut, il s'était réfugié au Sénégal. Récemment extradé, il a pu être rejugé en sa présence. Erik Neven (47 ans) était connu pour avoir fait travailler des prostituées en majorité africaines dans 29 salons de Liège. Ce commerce avait généré un profit de 7.000 euros par semaines pendant trois ans, entre fin 1999 et février 2003. Jugé à plusieurs reprises, il s'était réfugié au Sénégal avant sa dernière condamnation à 7 ans de prison. Extradé, il avait fait opposition au dernier arrêt de la Cour d'appel et avait enfin pu être jugé en sa présence.

Pour la première fois depuis de nombreuses années, Erik Neven a reconnu toutes les préventions qui lui étaient reprochées. Il s'agit de faits de proxénétisme, de traite d'êtres humains et d'infractions liées aux pratiques des marchands de sommeil.

Erik Neven n'a plus contesté le portrait amoral qui a été dressé de lui par la justice. Il a reconnu les infractions mais soutenait que son projet initial était de mettre en place une structure sécurisée de type Eros Center pour offrir une situation stable aux femmes africaines travaillant dans la prostitution.

Par ses aveux, Erik Neven espérait obtenir une peine assortie d'un sursis. La Cour ne l'a pas suivi et a confirmé la peine précédemment prononcée par défaut. Il a été condamné à une peine de 7 ans d'emprisonnement.