Gazette de Liége Un promoteur voudrait développer un projet du côté d’Ivoz-Ramet

Parmi les objectifs du programme stratégique transversal, le collège avait pointé la réalisation d’habitats privés réservés aux personnes âgées et aux PMR. Une perspective bien réelle aujourd’hui au travers d’un projet privé porté par un investisseur qui a jeté son dévolu sur des terrains de la chaussée de Ramet (Ivoz) pour y implanter un complexe destiné aux personnes âgées.

Seul hic - et même double hic - deux des parcelles, qui représentent près de 8.400 m² de la surface totale convoitée par le privé, sont communales et doivent servir à l’extension du cimetière. De plus, la réalisation d’un tel projet doit obtenir une dérogation au schéma de cohérence territorial qui classe cet espace en zone paysagère de faible densité et en périmètre de protection paysagère.

"Sur ce point, nos conseillers interne et externe en aménagement du territoire sont favorables à une dérogation pour ce type de projet moyennant le respect de conditions strictes en matière d’aménagement paysager notamment", avance Sophie Thémont la bourgmestre faisant fonction qui ajoute que "pour remédier à la perte de patrimoine foncier, il convient de conditionner la vente des parcelles communales à un échange d’autres parcelles susceptibles de permettre l’extension du cimetière actuel".

Des conditions auxquelles… tous les promoteurs intéressés par la réalisation d’un projet similaire seront contraints, car la vente des parcelles communales - pour la somme minimum de 347.397 € selon l’estimation du notaire - devra se faire de gré à gré avec publicité afin de répondre aux exigences d’une circulaire régionale.

"L’offre devra être accompagnée d’un projet de construction de logements pour seniors comprenant : un plan d’implantation, un plan d’aménagement paysager, une note d’intention mentionnant le nombre de logements envisagé, les fonctions comprises, le planning de mise en œuvre et le nombre d’emplois générés ainsi que la cession d’un terrain d’une superficie équivalente à celle des parcelles achetées."

Un jury départagera les projets… Seul Ecolo s’est abstenu sur cette vente.