Gazette de Liége

C'EST DEBOUT DANS LES ALLÉES et le fond de la cathédrale, que de nombreux fidèles qui n'avaient pas pu trouver place, ont assisté à la messe chrismale célébrée, mercredi après-midi par Mgr Aloys Jousten. L'évêque, entouré de nombreux prêtres et diacres et de laïcs engagés dans la mission de l'Eglise a consacré le saint chrême et les autres huiles servant tout au long de l'année à la bénédiction des malades, aux baptêmes, aux confirmations et à différentes onctions. De nombreux malades accompagnés de représentants de la pastorale des malades en milieux hospitaliers et de visiteurs de malades en paroisse et en maison de repos étaient aussi présents. Le saint chrême est un mélange d'huile d'olive et de parfum obtenu par la macération d'une quarantaine de plantes aromatiques et l'adjonction d'une quinzaine d'huiles essentielles. Dans son homélie, l'évêque de Liège a insisté sur le comportement des chrétiens vis-à-vis de la personne handicapée qu'il faut voir comme une personne humaine à part entière, en dépassant les clivages et les barrières dans lesquelles on s'enferme trop souvent. «La lutte pour le succès personnel engendre le mépris pour les plus faibles» dit-il. Evoquant le problème des sans-papiers l'évêque a lancé un vigoureux appel: «Il faut absolument, dit-il, que les responsables politiques prennent en compte ce problème humain».

© La Libre Belgique 2006