Gazette de Liége

Les listes de la majorité et de l'opposition à Hamoir, en province de Liège, se sont unies à l'occasion des élections communales qui se dérouleront le 14 octobre. Autour de cette liste, un nouveau concept a pris forme: celui des ambassadeurs. Une deuxième liste uniquement constituée de citoyens qui n'ont jamais exercé un mandat politique a vu le jour pour présenter une alternative aux électeurs. La politique à Hamoir, en province de Liège, a le don de réunir. C'est en tout cas ce qui s'est passé entre la majorité et l'opposition. Avançant main dans la main dans les projets de développement du territoire hamoirien, les listes IC et ACOM se sont unies cette année pour former une nouvelle liste ensemble: ICOM.

Bien qu'il s'agisse d'une liste citoyenne regroupant différentes tendances politiques, une liste constituée uniquement de citoyens n'ayant jamais exercé aucun mandat politique est venue s'ajouter au choix des électeurs: "Pays de Hamoir". Avec à sa tête Frédéric Heneaux, la liste Pays de Hamoir se présente comme une alternative en permettant à la démocratie de s'exercer.

Si majorité et opposition ont décidé de se présenter ensemble, c'est parce que le "contexte apaisé et serein a favorisé la bonne entente, le travail en commun. Nos différents échanges d'idées ont fait que finalement, nous avons trouvé un terrain d'entente. Et tout cela n'a été qu'en grandissant", a déclaré le député-bourgmestre, Patrick Lecerf, également tête de liste ICOM.

Une fusion qui s'est accompagnée d'un nouveau concept: les ambassadeurs. "Chaque candidat s'est entouré de plusieurs personnes qui veulent s'investir et mettre leurs compétences au profit de la commune. Ces ambassadeurs nous permettent de créer une dynamique citoyenne et une représentativité plus grande de la population hamoirienne", a indiqué le conseiller Loïc Jacob (ICOM).

La politique de la liste du bourgmestre se base essentiellement sur la thématique autour de laquelle a choisi de s'épanouir la commune: nature-sport-tourisme. Un Master Plan a également été mis en place afin de redynamiser Hamoir en prenant en compte notamment les problèmes liés à la mobilité et aux commerces.

"Nous avons des acteurs économiques qui attirent du monde sur la commune, soit en activités d'un jour soit en activités avec hébergement. On développe avec la province de Liège le réseau points nœuds à l'intention des cyclotouristes et des randonnées équestres. Nous avons également la construction du Ravel en cours qui va permettre de relier Liège à Durbuy. Pour chaque projet, une réflexion intégrant les locaux et les bienfaits pour la région et les commerces est menée", a conclu Patrick Lecerf.