Gazette de Liége

À partir de ce mercredi 21 février et ce pendant trois mois, une équipe de jeunes architectes et chercheurs va venir s’installer à Herstal. Ils vont vivre et travailler jour et nuit dans deux containers aménagés, d’abord sur la place Jean Jaurès et ensuite sur la place Gilles Gérard à Vottem.

L’objectif de ce projet original mené par le bureau Dear Hunter, c’est de pouvoir mieux connaître les habitudes des riverains en terme d’utilisation des espaces publics.

Ainsi, pendant trois mois, les deux chercheurs, Marlies Vermeulen de l’Université de Liège et Remy Kroese de l’Université de Maastricht, vont patiemment étudier les habitudes des Herstaliens. Comment ils circulent sur les deux places publiques, ce qu’ils y font, quels y sont les rituels de vie, comment le trafic routier s’y organise…

Les habitants pourront aussi aller à la rencontre des deux architectes qui vivront pendant quelques mois sur place, afin de leur faire part de leurs observations et remarques. Différents experts seront également invités à se rendre dans les fameux conteneurs, qui seront pourvus d’un espace pour les accueillir.

La mission de Dear Hunter est, à la fin de l’immersion, de pouvoir formuler toute une série de propositions et ajustements concrets aux autorités communales. Avec pour but de rendre à l’avenir ces lieux mieux adaptés aux besoins des résidents et des visiteurs.

"Ce projet s’inscrit parfaitement dans notre volonté d’améliorer le cadre et la qualité de vie de la population, et ce notamment sur les deux places de vie principales de la Ville que sont les places Jean Jaurès et Gilles Gérard, explique Frédéric Daerden (PS), bourgmestre de Herstal. Cette initiative interpelle le citoyen au plus près de sa réalité quotidienne".

Les deux chercheurs ont déjà appliqué la même méthode de travail dans différentes villes au sein de l’Euregio, comme Aix-la-Chapelle, Maastricht, Heerlen, Hasselt ou Eupen. Herstal sera la première commune wallonne francophone à tenter l’expérience.