Gazette de Liége Le système des bulles à verre enterrées va être étendu. Il y aura deux nouveaux sites.

Le premier site équipé de bulles à verre enterrées à Huy satisfait l’autorité communale.

"Les bulles à verre enterrées, c’est une véritable réussite", explique Françoise Kunsch (IdHuy), l’échevine de l’Environnement.

En mai dernier, la ville avait été équipée de son tout premier site de bulles à verre enterrées. Ces nouvelles bulles situées avenue Godin Parnajon ont vite été adoptées et ont convaincu les riverains. Ces bulles à verre enterrées ont permis de limiter les nuisances dans le quartier : de la sorte, il y a moins de dépôts de déchets et les nuisances sonores sont elles aussi réduites.

La Ville, qui avait répondu à la proposition d’Intradel qui promeut ce type de système de collecte des verres en milieu urbain, est bien décidée à poursuivre l’expérience.

"Il y aura deux sites supplémentaires où seront installées les bulles à verre enterrées", annonce Françoise Kunsch. Les deux sites ne sont pas encore connus. Les sols doivent répondre à certaines conditions pour pouvoir être équipés de la sorte.

Parallèlement à cela, la lutte contre les dépôts d’immondices se poursuit aux quatre coins de la ville.

Des caméras seront bientôt acquises afin d’être placées près des bulles à verre existantes où il y a trop souvent des déchets qui sont abandonnés.

De plus, des agents supplémentaires sont formés afin d’être aptes à constater les dépôts découverts sur la voie publique.

"La propreté publique, c’est une priorité pour le citoyen", conclut Françoise Kunsch.