Gazette de Liége Commerce, mobilité, culture… : un premier débat entre CDH et MR LIÈGE

Il y a 13 % de cellules vides dans la ville de Liège. C’est beaucoup ? C’est toujours de trop, mais c’est la moyenne dans les autres villes". Président du Commerce liégeois (ASBL) depuis 2014, Jean-Luc Vasseur achète, crée, vend à qui mieux-mieux depuis trente ans, dans les domaines de l’Horeca notamment. Pour lui, le grand défi vient aujourd’hui de l’e-commerce. "Les ventes en ligne explosent, poursuit-il. On travaille beaucoup pour le développement et la formation des commerçants vers le numérique. C’est très important".

Phénomène général ? En partie oui. Mais le conseiller communal MR Louis Maraite pointe aussi du doigt l’autorité communale. "On dira qu’il y a une recette, celle des circuits courts, qui marche bien en Neuvice. C’est vrai. Mais la Ville pourrait aider ses commerçants beaucoup mieux". Le Premier échevin CDH Michel Firket, pour sa part, en appelle à la responsabilité des consommateurs. "Il faut convaincre les Liégeois qu’ils doivent acheter à Liège. Moi, je me suis fait comme profession de foi de ne jamais aller acheter à Maastricht. Il ne faut pas de protectionnisme, mais il faut en même temps être solidaire de sa ville". Complexes en périphérie, parkings, mendicité, night shops… : autant d’épines dans les pieds, bien sûr, mais Jean-Luc Vasseur interpelle lui aussi… les Liégeois, "La promotion négative qu’on fait sur les réseaux sociaux, c’est quelque chose qu’il faut vraiment éviter. Le Liégeois qui critique sa ville se tire une balle dans le pied. Je ne trouve pas que ma ville est sale ni insécurisée. Il fait bon vivre à Liège".

Au-delà, c’est le déficit démographique qui pose problème depuis des décennies. Comment récupérer les 30 à 40 000 habitants qui manquent à la ville ? Majorité et opposition, ici, parlent - ou plutôt s’interrogent - d’une seule voix.

"Le tram, ce n’est pas assez"

En attendant, impossible bien sûr d’ignorer le handicap de la mobilité. Le tram, verre à moitié vide ou à moitié plein ? "Il roulera au printemps 2022 après trois années de chantier", se réjouit Michel Firket. "Liège est sans doute la seule ville au monde où le tram n’ira pas jusqu’au stade de football quand il y a un match", ironise Louis Maraite en précisant qu’il ne votera plus pour Michel Firket comme il le fit il y a 30 ans (on s’en doutait un peu).

Mais après cette ligne de tram unique, si longtemps attendue et retardée par le gendarme européen, il s’agit de penser aux développements ultérieurs... "La ligne transversale, perpendiculaire à celle qui va arriver, on y travaille, elle est déjà dans les cartons. C’est ce qu’on appelle les bus à haute qualité de service… Douze kilomètres de tram, ce n’est pas assez. Il y aura la transurbaine de Chênée à Ans et des chaînons complémentaires vers Herstal et vers Jemeppe", indique l’échevin en charge des Finances, de la Mobilité, du Tourisme et du Patrimoine.

Sur le bilan et l’avenir du paysage muséal, sujet à grands changements ces dernières années, les matières à débat préélectoral ne manquent pas non plus... "Nos musées ont engrangé 250 000 visiteurs cette dernière année. C’est deux fois plus qu’en 2016", se félicite l’humaniste au pouvoir. "La Boverie, c’est dji-vou-dji-n’-pou !, rétorque le libéral dans l’opposition. Je veux faire un des plus beaux musées du pays, mais coïtus interruptus ! Au moment où on décide de faire une cafétéria, un endroit où on peut organiser des vernissages, ce budget-là saute, on ne le fait pas… Nous avons un des plus beaux ou le plus beau musée du pays, mais nous ne nous sommes pas donné les moyens pour accueillir les gens".

Bref : du pain sur la planche pour continuer sur la bonne voie - dira l’un - ou pour faire beaucoup mieux - dira l’autre. Mais qui avec qui ? On peut seulement relever, pour l’heure, qu’il y a moins de convergences entre CDH et MR qu’entre chacun d’eux et le PS…


Les déclarations rapportées dans cet article ont été recueillies au cours de l’émission "Le débat politique", réalisée jeudi en partenariat par RCF Liège et La Libre Belgique/Gazette de Liége. L’émission sera rediffusée ce samedi 3 mars à 13h15 et dimanche 4 à 18h15. RCF Liège se reçoit sur 93.8 FM en région liégeoise. On peut aussi écouter ou podcaster sur https ://rcf.fr/actualite/liege-mobilite-culture-commerce-patrimoine. La semaine prochaine : Huy-Amay.