Gazette de Liége

Depuis l’ouverture de sa première boutique à Verviers il y a 18 ans, Jean-Philippe Darcis, qui est aujourd’hui reconnu par ses pairs pour sa fine pâtisserie et son chocolat surfin, a bien grandi avec des boutiques déployées à Liège, Bruxelles, Hasselt,… ou encore en Espagne et au Japon. Aujourd’hui, le maître chocolatier verviétois, trop à l’étroit dans ses ateliers installés rue Crapaurue à Verviers, va donner une nouvelle ampleur à son activité avec un projet d’envergure de près de 4 millions d’euros, celui de "La chocolaterie", un bâtiment de 2800 m2 situé au cœur l’ex-cité lainière, sur l’esplanade de La Grâce, et dont l’ouverture est prévue pour juillet prochain. Pour le chocolatier, qui espère recevoir 30 000 visiteurs par an, il s’agit de concrétiser un rêve longtemps mûri, celui d’un lieu où il pourrait partager sa passion et son savoir-faire, tout en contribuant "au redéveloppement économique et touristique de la Ville". Malgré ce projet de taille, Jean-Philippe Darcis entend bien "rester un artisan et garder la qualité" de sa production , en continuant à utiliser des produits de la région.

Le bâtiment, qui n’est encore qu’à l’état de chantier, comprendra, entre autres, les ateliers de production (pâtisseries, macarons et chocolat), une boutique, un salon de dégustation, ainsi qu’un parcours didactique dédié au chocolat. Tout au long de celui-ci, le visiteur pourra découvrir l’histoire du chocolat et de sa fabrication, et les bienfaits de celui-ci. "On va remonter le temps, et avec des décors réalistes, on va replonger à quatre étapes fondamentales du chocolat", du temps des Mayas et de l’origine du chocolat à aujourd’hui, explique Jean-Christophe Hubert, scénographe de l’espace, au cours d’une visite de chantier.

Une académie Darcis

Enfin, Jean-Philippe ne pouvait finaliser son projet sans y installer son académie. "J’ai toujours donné des cours, j’adore partager ma passion, mon métier. C’est une suite logique dans l’évolution du métier qui est un métier de partage" , confie-t-il. "L’académie Darcis", divisée en deux espaces, proposera deux formules. "Il y aura une formule démonstration de pâtisserie devant un groupe de douze personnes, dès 14 ans, qui auront la recette et où on leur expliquera les gestes. Ils regarderont et apprendront, spécifie Jean-Philippe Darcis. Il y aura aussi des cours à thème en soirée pour M. et Mme tout le monde donnés par moi-même ou un responsable de l’académie, et des cours de deux à trois jours pour des professionnels qui seront donnés par des grands chefs du monde entier : Italie, France, Brésil,…". Il s’agira alors de pâtisser en respectant une recette Darcis, tout en suivant les explications et conseils du chef, précise-t-il enfin.