Gazette de Liége L’ASBL vient en aide aux sans-abri et aux plus démunis en leur offrant repas et lits.

C’est un scénario qui se répète années après années. L’ASBL Opération Thermos Liège, qui fêtera ses trente ans l’an prochain, recherche de nouveaux volontaires pour compléter ses équipes.

L’objectif est d’accomplir au mieux les missions de l’association, c’est-à-dire d’offrir, de fin octobre à fin avril, un repas et/ou un lit aux sans-abri et à tous ceux qui souffrent de la grande pauvreté et de l’exclusion.

Mais ce n’est pas tout. Les volontaires sont là aussi pour échanger, et ainsi donner un peu de chaleur humaine à celles et ceux qui, au cœur de la Cité Ardente, ne mangent pas à leur faim, sont à la rue et souffrent de la solitude. Ainsi, chaque saison, l’association Thermos distribue 17 500 repas et assure 4300 nuitées, et ce grâce à l’implication de 300 volontaires.

Des réunions d’informations

Mais, pour y parvenir cette année, l’ASBL a grand besoin de nouveaux volontaires, qui assureront au minimum une prestation tous les quinze jours.

Trois types de volontariat sont possibles. Tout d’abord, être au service des repas, de 19 h à 21 h 30, au local de la rue Volière. Ensuite, prester en tant qu’accompagnateur à l’abri de nuit, situé rue Chevaufosse, de 20 à 23 h. Et enfin, assurer la fonction de veilleur de nuit à l’abri, toujours rue Chevaufosse, de 20 h à 8 h du matin. C’est pour ce dernier travail, plus contraignant, que le manque de volontaires est le plus criant.

Il est également possible de donner autrement un coup de main à l’association. Notamment via des dons privés afin de faire face aux différents frais, ou d’effectuer des dons de diverses fournitures, comme des sous-vêtements en bon état, du savon, du dentifrice, des denrées alimentaires non périssables…

Pour les personnes éventuellement intéressées à s’engager volontairement pour Opération Thermos Liège, trois réunions d’informations générales auront lieu prochainement. La première se tiendra le samedi 30 septembre à 10 h au local situé au n° 1 de la rue Volière. Les deux autres à l’abri, au 80 rue Chevaufosse, les mercredi 27 septembre et mardi 3 octobre à 19 h.