Gazette de Liége Depuis leur mise en ligne, ces cours gratuits et ouverts à tous rencontrent un vif succès dans le monde.

Au seuil du coup d’envoi des célébrations de son bicentenaire, l’Université de Liège (ULg) fait un pas de plus dans l’innovation et le développement de son enseignement en ligne en lançant ses premiers Moocs (Massive Online Open Course), à savoir des cours en ligne, gratuits, ouverts à tous et massifs. "Ce sont des cours massifs, ouverts à la planète entière , explicite Dominique Verpoorten, chargé de cours à l’IFRES. Il peut y avoir une quantité colossale de personnes qui s’y inscrivent sans nécessité de disposer de prérequis." Alors que le premier Mooc naît en 2011 à l’Université de Stanford, aux États-Unis, d’autres universités partout dans le monde emboîtent rapidement le pas. Aujourd’hui, pas moins de "4 800 Moocs sont en circulation sur plus d’une quinzaine de grandes plateformes", ajoute-t-il. Depuis le 8 février dernier, l’ULg qui est active depuis 2002 dans l’e-learning (l’apprentissage sur Internet - uniquement accessible aux étudiants ULg -), participe à son tour à cette dynamique nouvelle qu’est celle des Moocs, et ce, sous l’impulsion de son premier vice-recteur, le professeur Eric Haubruge.