Gazette de Liége Investisseurs et représentants publics ont pu se rencontrer lors d’un forum vendredi

L’ASBL Basse-Meuse Développement, qui regroupe les entités de Herstal, Visé, Oupeye, Bassenge, Dalhem et Blegny, a organisé ce vendredi la première édition du Forum du développement territorial en Basse-Meuse. Objectif : faire connaître auprès d’investisseurs les atouts et potentialités de ce territoire au travers de différents projets.

Ce mini-Mipim de la Basse-Meuse était l’occasion pour les six communes, mais aussi pour des institutions publiques comme la SPI, de présenter les ambitieux projets portés par les autorités publiques à des partenaires privés qui pourraient, dans le futur, investir ou participer à ces vastes plans.

Ainsi, Herstal a présenté son projet pour les Acec, le masterplan du cœur de son centre-ville et son réseau de chauffage urbain. Visé a mis en avant la revitalisation du charbonnage du Hasard, Blegny la caserne de Saive, Oupeye le Trilogiport et Dalhem le tunnel de l’ancienne ligne de chemin de fer.

Le forum de ce vendredi a drainé une centaine de personnes présentes, pour la plupart de potentiels partenaires privés, qu’ils soient promoteurs ou experts en tout genre. Ils ont d’abord assisté à une conférence qui a permis de dresser un portrait de la Basse-Meuse et des différentes solutions qui permettent aux privés de travailler avec le public, avant de pouvoir découvrir plus en détails les différents projets.

" On favorise le développement d’un territoire en permettant aux différents acteurs de se rencontrer, via des lieux de réflexion communs ", explique Guénaël Devillet, directeur du Segefa, service de recherche de l’université de Liège. "C’est tout l’intérêt d’une plate-forme comme l’ASBL Basse-Meuse Développement et de ce forum. "

Investisseurs et représentants d’entité publique ont donc pu se rencontrer ce vendredi, ce qui devrait favoriser de futures avancées dans différents projets. En tout cas, du côté de l’ASBL Basse-Meuse Développement, on compte bien faire de ce forum un rendez-vous annuel récurrent au cours des prochaines années.

"La Basse-Meuse a beaucoup d’atouts"

Frédéric Daerden (PS) est le bourgmestre de Herstal mais aussi le président de l’ASBL Basse-Meuse Développement. Et pour lui, c’est clair, le territoire de la Basse-Meuse a beaucoup de cartes dans son jeu pour attirer les investisseurs.

"Notre région est clairement un pôle de développement important de la province liégeoise", commence-t-il. "N ous avons beaucoup d’atouts : un réseau de mobilité très dense et diversifié, une proximité avec les Pays-Bas, des fleurons industriels comme la FN ou Safran Aero Boosters…"

Selon le bourgmestre, il est donc important que la volonté de développement et de redéploiement affichée par les communes de la Basse-Meuse soit mise en avant. "Nous œuvrons tous pour un renouveau de la Basse-Meuse, à la fois d’un point de vue économique, bien sûr, mais aussi de l’aménagement du territoire, qui doit être harmonieux. Il est important d’attirer des investisseurs privés comme de nouveaux habitants ", conclut Frédéric Daerden.