Gazette de Liége

Il aurait l’air insolite, le boucher qui remplirait ses étals de légumes en invitant à manger végétarien. Le paradoxe n’est pas moindre quand la SNCB-Holding, dans son projet de construction et d’exploitation d’un immeuble de bureaux rue du Plan Incliné à Liège (LLB-Gazette, 3/3), prévoit 1240 emplacements de parking. Une telle prodigalité pour des personnes qui travailleront le nez sur la gare des Guillemins ne traduit pas, c’est le moins qu’on puisse dire, une vision très optimiste de l’attractivité des chemins de fer. A moins qu’il ne s’agisse tout simplement de prévoyance Il faut bien, en effet, se prémunir pour les jours où le réseau ferroviaire est désorganisé par les grèves ou par les feuilles mortes sur les rails. Et puis, rien n’empêche les conducteurs invétérés de pester contre les bouchons dus à tous ces crabes qui encombrent les routes au lieu de prendre le train.