Gazette de Liége

C'était le 11 décembre 1981, la Galerie Opéra était inaugurée en plein coeur de la ville. Depuis, de l'eau a coulé sous les ponts. Le cinéma du même nom et inauguré lui aussi, il y a 25 ans, n'existe plus depuis plusieurs années déjà. Certains espaces commerciaux se sont vidés et les étages sont moins fréquentés, mais pourtant. Les commerçants encore nombreux, se veulent actifs et ne baissent pas les bras, à l'image de cet événement organisé pour fêter le quart de siècle de la galerie, histoire de rappeler que l'espace est loin d'être mort, comme en témoignent certaines grosses enseignes toujours présentes sur le site. Quarante-quatre commerces occupent toujours les 4 à 5 000 m2. Il s'agit toujours de l'un des plus grands centres commerciaux de la cité ardente.

Redynamisation

L'objectif des festivités est clair : les commerçants souhaitent montrer à la ville et à ses habitants que "cet espace immobilier est encore très dynamique". Ainsi, dans le cadre de "Liège, cité de Noël", les commerçants tenteront d'attirer le maximum de curieux, en exploitant au mieux les deux étages. À cet effet, un grand défilé de mode regroupant une dizaine de jeunes stylistes créateurs liégeois et totalisant une centaine de mannequins, sera organisé en collaboration avec l'asbl "Mowda". Parmi les autres animations, citons encore un espace curling gratuit, une expo photos intitulée "Ambiances liégeoises - vues insolites" et bien d'autres rendez-vous festifs.

Le temps d'une semaine, les problèmes rencontrés par la galerie seront donc oubliés, même s'il est difficile de ne pas distinguer quelques plaies apparentes. Depuis le départ du cinéma, l'espace attire moins de chalands. "C'est le problème quand on ne dispose plus d'une grosse locomotive", constate le président de l'association des commerçants. Les festivités tenteront de prouver le contraire.