Gazette de Liége

Une nouvelle gare pour Liège, c’est du passé, est-on tenté de dire, puisque tous se souviennent encore de l’inauguration de la gare des Guillemins il y a deux ans. Mais la gare Calatrava n’est, bien sûr, pas le seul pôle ferroviaire liégeois. Au-delà de cette vitrine d’envergure européenne, la Cité ardente possède deux autres gares, celle de Jonfosse et celle du Palais. Pour cette dernière, un projet prévoit une rénovation en profondeur.

Mieux placée que son homologue des Guillemins par rapport à l’hypercentre de Liège, elle se situe en effet entre deux pôles plutôt bien soignés ces derniers temps, le Cadran d’un côté, les nouvelles annexes du palais de Justice de l’autre. C’est d’ailleurs avec ces derniers bâtiments que la gare doit être connectée. Quid pour celle-ci dès lors, alors que l’inauguration des annexes de la Justice est annoncée pour 2012 ?

Si nous avions déjà évoqué un certain retard dans le dossier de la gare du Palais, la date désormais évoquée repousse encore un peu la rénovation : 2015 !

En effet, ce sont les investissements consentis sur le rail qui auraient freiné les ardeurs de la SNCB à investir immédiatement dans l’infrastructure liégeoise. Est-ce donc vrai de dire que Liège a déjà été bien servie et qu’elle doit encore attendre ? En partie mais le retard dépend aussi d’autres gares comme Mons.

Toujours est-il que le bureau d’architectes du Sart Tilman (de feu Claude Strebelle) a bel et bien planché sur le dossier et a même remis de nouveaux plans, plus aboutis (lire ci-contre).

De plus de 5 millions d’euros, le projet est aujourd’hui passé à une dizaine de millions. On explique cette hausse par le coût des matériaux qui a évolué mais aussi par une attention plus grande à l’aspect développement durable, comme le précise Thierry Drèze, architecte en charge, avec son bureau (Sart Tilman), du dossier de la gare. Au niveau de la structure du bâtiment, l’utilisation du verre mais aussi du métal serait abondante et "l’éclairage est également revu".

Une des forces de la future gare est ce lien avec la nouvelle dalle des annexes du palais. Les quais sont effectivement reliés directement à la passerelle de la Principauté, "ce qui donne une meilleure accessibilité vers l’îlot Saint-Michel et le centre", précise l’architecte. Comme prévu initialement. Quid du sous-sol, l’actuelle gare ? "Il sera conservé comme un niveau technique."