Gazette de Liége

Les Nuits de Septembre", créées à Liège en 1957 par la musicologue Suzanne Clercx-Lejeune, auront lieu du 7 septembre au 7 octobre et mettront en relief les compositeurs et la musique des pays entourant la mer Baltique, souligne l’historien de l’art et musicologue Stéphane Dado, directeur artistique du festival. Tous les concerts débuteront à 20h.

Cet événement musical, devenu incontournable en Belgique pour ce qui est de la musique ancienne, brasse plusieurs siècles de créations entre le Moyen Âge et la fin de l’ère classique. Bien qu’axé sur la musique ancienne, le festival programme aussi des expériences originales, riches et surprenantes, mettant en dialogue des chefs-d’œuvre éternels, de la musique du monde et des créations contemporaines.

L’ouverture des "Nuits de septembre" se déroulera le 7 septembre en la collégiale Saint-Denis avec au programme une reconstitution de Vêpres composées par des musiciens liégeois de l’époque et qui retentirent au 17e siècle en la cathédrale Saint-Lambert détruite à la Révolution. Autre moment fort : le 8 septembre dans la Salle académique de l’Université avec les "Sept paroles des Déportés en Croix" qui verront la comédienne Annie Dutoit et Costantino Mastroprimiano, au pianoforte, remplacer les textes bibliques des "Sept paroles du Christ" de Joseph Haydn par des témoignages de déportés juifs. Par ailleurs, le 14 septembre en la collégiale Saint-Barthélemy seront exécutés "Les motets d’Uppsala" évoquant la musique française à la Cour de Suède. D’autre part, le 23 septembre en l’église Saint-Jacques, on célébrera les 70 ans du célèbre organiste Guy Van Waas, par ailleurs directeur de l’ensemble "Les Agrémens", en l’associant à ses amis de l’"Ensemble Wolf". Enfin le concert de clôture sera donné le 7 octobre en la Salle philharmonique sur le thème des "Voix sacrées de la mer Baltique".