Gazette de Liége Arno a donné l’un de ses meilleurs concerts lors du 15e Bel’Zik, selon les fans.

Le 15e Bel’Zik festival s’est achevé ce samedi à Herve et les organisateurs sont satisfaits de l’affiche qui était présentée aux festivaliers. "En terme artistique, c’était très bien, se réjouit Philippe Jeholet, le président du Bel’Zik festival. Nous avons eu de magnifiques découvertes tout au long des trois jours du Bel’Zik, mais aussi des confirmations. Ainsi, jeudi, nous avons découvert Delta. Le samedi, Kid Noize a assuré le show comme on s’y attendait."

Mais le point d’orgue de ce festival, c’était la venue d’Arno, que l’on ne présente plus. "Le concert d’Arno a été une folie. C’était extraordinaire. Des fans étaient venus de partout et ils ont estimé que c’était un de ses meilleurs concerts. C’est un personnage unique. Le concert était déjanté. C’est un artiste qui est le même sur scène et dans les coulisses. Je pense que c’est mon meilleur souvenir de tous les festivals."

Pourtant, malgré la renommée du chanteur ostendais et le fait qu’il draine généralement beaucoup de public, la salle n’était pas complètement remplie. "Nous pouvons attirer environ 2100 personnes. La salle n’était pas pleine, il faut dire qu’il y avait la rencontre du Standard au même moment… Et certaines personnes ne sont venues au Bel’Zik que pour voir le concert d’Arno."

Le jeudi, maillon faible

Par ailleurs, le président du festival pense que sa durée pourrait être modifiée à l’avenir. "C’est la deuxième année que nous constatons qu’il est difficile de faire bouger les foules le jeudi, même si l’affiche est alléchante. Nous sommes une ASBL et nous devons veiller à la pérennité de l’événement. Nous allons faire le bilan et nous allons peut-être décider de ne plus commencer le jeudi, mais bien le vendredi. Cela se décidera dans environ un mois."

Le président s’est toutefois félicité, car l’événement s’est déroulé sans le moindre incident.