Gazette de Liége

C’en est fini, enfin, de ce vétuste charbonnage du Hasard sur lequel ont poussé, durant plus de 30 ans, les végétations les plus diverses… Depuis la fin des années 70 en effet, le charbonnage, abandonné, est un véritable coup-de-poing dans l’œil, chancre nocif pour le voisinage et l’image du village de Cheratte-bas… Aujourd’hui pourtant, la reconversion est bien en route. Au Mipim à Cannes, où s’est notamment rendue la Spi, agence de développement pour la Province de Liège, la reconversion complète du site a été présentée aux investisseurs, avec un timing parfait.

La réhabilitation de l’ancien charbonnage vient en effet de s’achever, "la revitalisation peut donc commencer", se réjouit Pierre Castelain, porte-parole de la Spi. Une revitalisation d’autant plus opportune qu’un accord vient d’intervenir entre la Spi et la SNCB afin de créer ici, à Cheratte, un nouvel arrêt de train, une halte-gare. "Il a en effet été confirmé que l’investissement serait inscrit dans le prochain plan quinquennal. C ette halte pourrait donc être effective à l’horizon 2023".

Pourquoi une halte ? Au-delà de l’ancien charbonnage réhabilité (sur 1,3 hectare), cette halte donnerait un accès direct à ces terrains situés juste en face du charbonnage en question et vaste, eux, de 4 hectares. Tant pour la Spi que pour la Ville de Visé (propriétaire), les intentions sont claires. "Il y a déjà une convention commune entre la Spi et la Ville pour revitaliser ensemble cet espace", explique encore Pierre Castelain, "et clairement, le fait de pouvoir tout valoriser ensemble, le charbonnage et ces terrains, est un réel plus. Il y a ici un potentiel énorme".

Il y a quelques jours à peine, une réunion rassemblait d’ailleurs la Spi et plusieurs investisseurs, "qui ont marqué un intérêt sérieux pour le site". Il est encore tôt pour évoquer des noms mais d’aucuns s’accordent sur une reconversion intégrant du logement, des services, des bureaux et des commerces. Pas d’industrie lourde donc "mais pas de contrainte non plus, nous sommes ouverts aux projets". Avec un seul objectif : dynamiser positivement Cheratte.