Gazette de Liége Une seule heure dans le fondamental officiel. Et quid de l’avenir ?

Pour les cours de religion comme de morale, l’année scolaire en cours est celle du grand chambardement dans l’enseignement primaire officiel. Et le secondaire devrait suivre à la rentrée prochaine. Comment gérer une amputation de la moitié de ses heures, celles-ci passant de deux à une par semaine au profit du nouveau cours d’éducation à la philosophie et à la citoyenneté (CPC) ?

En province de Liège, les coups de sonde auxquels nous nous sommes livrés révèlent des difficultés multiples. Des professeurs et d’autres acteurs, dont on comprendra qu’ils ne soient pas cités nommément, font état de congés de maladie en nette progression (burn out) chez les maîtres en charge de cours philosophiques. Cumuler une vingtaine de classes et passer constamment d’un établissement à l’autre, cela use.

(...)