Gazette de Liége L’événement liégeois, qui débute ce jeudi, fait confiance à Access-i depuis 2012.

C’est parti pour quatre jours de folie à Liège puisque c’est aujourd’hui que débute la treizième édition du festival Les Ardentes. Au programme, plus d’une centaine de groupes et artistes, quatre scènes, des dizaines de milliers de spectateurs - entre 60 000 et 70 000 attendus. Et parmi ces spectateurs, de nombreux sont porteurs d’un handicap. Ils ne sont pas oubliés.

Depuis plus de 10 ans déjà, l’organisation dit aménager le festival "afin de faciliter son accès pour tous". Parking proche de l’entrée, adaptation de cette entrée, stand d’informations pour les personnes à mobilité réduite (PMR), podiums PMR, WC aménagés et autres bénévoles spécifiquement attachés à cette problématique sont en effet annoncés.

Depuis 2012 qui plus est, le festival liégeois fait confiance à Access-i, une certification qui fournit son expertise en la matière et qui le confirme aujourd’hui : "Cette édition 2018 sera accessible à 90 %." Un bon score…

Chez Access-i, on constate en effet que de nombreux aménagements ont été respectés, "pour les personnes en fauteuil roulant, marchant difficilement, aveugles, malvoyantes, sourdes et malentendantes et avec des difficultés de compréhension, l’essentiel des aménagements est réalisé et ils peuvent accéder au site en toute autonomie". Outre les aménagements précités, on constate que "les cheminements PMR sont stables et plats"; "pour les personnes aveugles ou malvoyantes, les vides et les dangers sont sécurisés".

Au-delà du confort pour les PMR au sens large, on précise que ces aménagements sont aussi très appréciés par les familles avec poussette, les femmes enceintes, les seniors, les enfants ou encore les personnes d’origine étrangère qui se confrontent à l’obstacle de la langue.

Selon les chiffres dont dispose Access-i, "on considère qu’un segment de 40 % de la population est concerné par cette problématique". Et selon l’OMS, 15 % de la population mondiale présente une forme ou une autre de handicap.