Gazette de Liége Les élus libéraux ne figureront pas tous sur la même liste en octobre

Viviane Dessart, échevine de la Culture et tête de liste MR, contre Stéphane Kariger, échevin libéral en charge des Finances et à la tête de la liste Oui Visé. Les élections communales visétoises seront donc le théâtre d’un affrontement entre deux personnalités du MR local, qui s’est littéralement scindé en deux en juin dernier.

D’un côté, donc, il y aura la liste MR, qui a reçu l’aval des hautes instances du parti. Les 25 candidats visétois de cette liste ont été présentés ce jeudi en présence de Daniel Bacquelaine, président de la fédération provinciale du MR, devant près de 300 personnes sur l’Île Robinson. Viviane Dessart sera suivie de l’échevin Xavier Malmendier en deuxième position et du bourgmestre sortant, Marcel Neven, à la 25e et dernière place.

Le mouvement compte s’appuyer sur son bilan, afin de poursuivre "l’action du MR de Visé repose sur 4 grands piliers, explique Viviane Dessart, à savoir la culture, le sport, l’enseignement et le commerce, l’entreprenariat et l’économie. L’équipe du MR de Visé et son programme, c’est du sérieux et du solide". L’objectif est clair : gagner les élections.

Du côté du Oui Visé, on présente une liste d’ouverture, où l’on retrouvera six élus libéraux sur les dix que compte le conseil. Dany Wathelet, très actif au sein de l’associatif visétois, ou Jean-Pierre Philippens, qui a été conseiller socialiste entre 2000 et 2006, seront également sur cette liste.

Dans son programme, le mouvement Oui Visé veut, entre autres, s’inscrire dans une volonté de modifier la gouvernance et de rapprochement entre le citoyen et l’élu. Et, Stéphane Kariger l’assure, "si la liste MR de Viviane Dessart souhaite gérer Visé avec nous, nous en discuterons". Reste à voir ce qu’on en pense du côté du MR !