Gazette de Liége Les différentes associations veilleront à élargir les possibilités d’accueil et de repas.

Coordonné par le Relais social du Pays de Liège, le Plan hivernal de l’arrondissement de Liège se fonde sur un renforcement substantiel de l’offre de services proposée aux personnes en situation de grande exclusion sociale, notamment les SDF ou sans abris, en termes d’accueil et d’hébergement, d’écoute, d’orientation, d’accompagnement et de suivi.

Ce Plan Grands Froids a été activé le 1er novembre dernier, et s’étendra jusqu’au 31 mars prochain, bien qu’il puisse être prolongé en cas de nécessité. L’hébergement d’urgence, à savoir les abris de nuit, sera renforcé dès le 1er décembre avec l’ouverture d’un abri de nuit supplétif à la caserne Saint-Laurent à Liège.

Les différents partenaires ont veillé à couvrir les moments critiques, soit à élargir les possibilités d’accueil et de repas, que ce soit en journée, en soirée ou pendant la nuit, mais également pendant toute la durée du week-end. Au total, 106 lits seront disponibles en abris de nuit et maisons d’accueil.

De nombreux partenaires se mobilisent

Pour mener à bien ce Plan Grands Froids, le Relais social du Pays de Liège travaille "avec une bonne quinzaine d’associations partenaires, principalement actives sur Liège mais pas seulement", indique Adrien Fievet, coordinateur général du Relais social, "plusieurs services sont proposés dans des communes limitrophes, comme à Seraing par exemple".

Abri de jour de Liège, Croix-Rouge, Armée du Salut, Opération Thermos, Abri de Nuit de Liège, CPAS, Abri de Nuit de Seraing et bien d’autres associations actives dans le domaine vont donc tous participer à ce plan hivernal de solidarité avec les plus démunis.

Pour permettre d’étoffer l’offre des services, le Relais social est soutenu par la Région wallonne, et le fédéral via le secrétariat d’État à la Lutte contre la Pauvreté et la Défense. En tout, 97 000 euros de la Région et 50 000 euros du fédéral seront répartis entre les différents partenaires pour faire face aux besoins. Une aide salutaire pour les plus démunis, qui se préparent à devoir affronter un rude hiver.