Gazette de Liége Chronique

Le 20 février 1894, un groupe de Liégeois, sous le nom "Les Amis du Vieux-Liège", fonde une association qui a pour mission la sauvegarde et la mise en valeur du patrimoine monumental et culturel de la région liégeoise. En 1926, l’association prend le statut d’ASBL et devient simplement "Le Vieux - Liège". Ses premiers statuts sont publiés au Moniteur belge des 14 et 15 mai 1926. Le 28 décembre 1945, la société, qui vient de dépasser ses cinquante années, obtient le qualificatif "royale".

C’est sous le nom de Société royale Le Vieux - Liège qu’aujourd’hui encore, elle poursuit ses activités dans la ligne de ce qu’avaient voulu les fondateurs. Un de ses principaux objectifs est de sensibiliser les Liégeois à la protection du patrimoine. Des projets urbanistiques menacent régulièrement les témoignages de ce qui a fait l’histoire de la cité. Les exemples ne manquent pas, même dans un passé relativement récent, d’actes que l’on peut classer dans la catégorie du vandalisme. Pour atteindre ses objectifs, la société, dont la devise est "Rien aimez s’il n’est connu" organise des visites guidées, pour précisément faire connaître les trésors du patrimoine.

Deux publications reflètent les activités du Vieux-Liège : le Bulletin et la Chronique.

Le Bulletin propose des articles scientifiques, des études ayant trait à la restauration de monuments anciens, à la protection de la nature et à des problèmes d’urbanisme. La Chronique, elle, se préoccupe plus de l’actualité, avec un agenda des activités de la société et de ses membres, les actions de sauvegarde et de sensibilisation qui sont menées et les suites qui leur sont données. Jusqu’à présent la Chronique se présentait sous la forme de cinq feuillets de format A4 pliés en deux. Des informations et des textes étaient illustrés de petites photos en noir et blanc.

La nouvelle formule représente un changement radical. La Chronique est maintenant un vrai magazine en couleur de 32 pages. Textes et photos bénéficient d’un graphisme très clair, très lisible. Le choix et la rédaction des articles restent de grande qualité. Qu’on en juge à travers le premier numéro : Une basilique à vendre (Cointe) - Une analyse de la Vierge au papillon du Trésor de la cathédrale - Des restaurations dans le cadre du prix de l’Urbanisme de la Ville de Liège - Des "arrêts sur images" soulignant des défauts d’aménagement - Des présentations d’ouvrages et de visites guidées.

Les publications trimestrielles de la société royale Le Vieux-Liège sont envoyées aux membres en règle de cotisation (20 euros - 15 euros pour les moins de 25 ans). Rens. : rue Hors-Château 65, 4000 Liège, tél. 0497.30.36.60, vieuxliege@vieuxliege.be, www.vieuxliege.be. Editeur responsable : Mme Mairlot, Montagne de Bueren 40, 4000 Liège - m.mairlot@skynet.be