Gazette de Liége La quatrième édition du festival Lim’bougez-vous aura lieu les 7, 8 et 9 septembre.

Lim’bougez-vous, le festival bandas international organisé à Goé, a manifestement trouvé la formule gagnante et son public. Pas moins de 5 000 personnes se sont trémoussées l’an dernier sur ces notes qui invitent à la fête et à la danse.

"C’est la première fois que nous atteignons cette barre fatidique et nous voulons bien évidemment confirmer", assure Jonathan Chanteux, membre de l’ASBL organisatrice et chef de Musica Gogo Hé qui sort d’un été soutenu en France.

Le concept restera donc le même, avec une soirée VIP animée par un band puis plusieurs bandas, une journée du samedi qui mêlera bandas et tribute et enfin la journée du dimanche qui fera la part belle aux familles.

"Au niveau ambiance, le plus chouette jour reste le vendredi avec une formule qui en a surpris plus d’un, mais on a été jusqu’à refuser dix tables dans la dernière semaine en 2017. On a à nouveau choisi de se limiter à 27 tables, soit 270 convives et on peut encore faire plaisir à une vingtaine de personnes (60 euros HTVA, all-in 19 h-22 h) alors que nos réservations étaient complètes dès juillet lors de la dernière édition." Après Seven’s brass qui animera le repas, le Delirium Tremens Band (Dalhem), qu’on ne présente plus, Musica Gogo Hé et Musicaband’s Tourcoing animeront la soirée jusqu’au bout de la nuit.

Samedi et dimanche en musique

Le samedi, outre les quatre groupes présents en ouverture, le public pourra se déhancher avec La Banda Jojo, huit musiciens professionnels venus de Caen, Les Croques Notes de Montauban, les Marteaux, le Remix Band de Visé, tous deux de la Basse-Meuse mais aussi Dubent, présent la première année et qui depuis a explosé…

"Sept heures de musique sur les trois scènes (deux en extérieur et le chapiteau de 800 m2. Sans oublier les tributes Lipstick joue Balavoine et Michel chante Sardou." L’entrée est fixée à 10 euros (7 euros en prévente).

Dimanche, après la messe, bandas à gogo jusque 17 heures avec les locaux de Musica et les Français de Tourcoing et Montauban… A découvrir assurément…


100 000 euros de budget dorénavant

En quatre ans, le budget du festival est passé du simple au double. Désormais, pour organiser Lims’bougez-vous, l’ASBL éponyme a besoin de 100.000 euros pour ficeler son événement. Sans un seul denier public et avec des contraintes très différentes de leurs confrères français "qui reçoivent des subsides de l’Etat pour promouvoir la culture mais c’est un choix délibéré que nous avons fait au départ", assure Jonathan Chanteux, par ailleurs échevin des Finances de la commune. "Lorsque nous avons des partenariats avec des groupes français, l’organisateur paye automatiquement le car. Mais quand il n’y a pas de partenariat, à savoir seulement Musica Gogo Hé (NdlR : qui n’est pas l’organisateur de l’événement), nous devons aussi défrayer le groupe, raison pour laquelle notre budget artistique se monte à 20 000 euros. Nous avons d’ailleurs fait un gros investissement cette année en invitant trois groupes français de référence et un groupe hollandais demandé partout depuis qu’on leur a donné leur chance." Et le retour de Dalhem ne fera qu’amplifier le phénomène bandas dans la région.