Gazette de Liége Le festival gratuit, qui sera organisé les 15 et 16 juin prochains, retourne sur son lieu d’origine après quatre éditions passées au centre de Flémalle.

L’on se souvient, la Fiesta du rock (de son ancien nom), était un événement très attendu en période de fin de session d’examen pour les milliers de jeunes qui s’y rendaient, chaque année, fin juin. Un festival gratuit, organisé en plein air sur deux scènes, durant trois jours, avec une trentaine d’artistes belges et internationaux. Mais voilà, après plusieurs éditions difficiles dues aux très mauvaises conditions météo, la Fiesta connut de lourdes difficultés financières qui poussèrent ses organisateurs, en 2014, à changer de formule. Après vingt ans passés sur le plateau des Trixhes, la Fiesta change alors de nom et d’habit. Elle devient les Fiestas du rock et redescend dans le bas de la localité, sous chapiteau. Les concerts sont désormais organisés toute l’année, dans des salles couvertes, avec une participation à Flémalle en fête sur la Grand’Route. Une première édition sera par ailleurs payante, mais l’idée sera aussitôt avortée au vu du médiocre succès auprès des habitués de la formule gratuite.

Après quatre années passées au centre de la localité et une meilleure santé - et aussi pas mal de nostalgie -, le festival retourne sur son lieu d’origine, les 15 et 16 juin prochains. "On retourne aux Trixhes, car il y a pas mal d’aménagement sur la Grand’Route. On souhaite aussi redonner un dynamisme au festival. Il aura lieu sur le site de l’ancien camping de la fiesta, sur le terrain de foot", expliquent les organisateurs. La formule optée ces dernières années toutefois ne change pas : il reste gratuit et se déroulera sous un chapiteau, avec une scène, pour un budget de 50 000 euros. "L’idée est aussi, comme à l’origine, de donner la possibilité à des groupes locaux de se produire". Parmi les artistes à l’affiche, citons notamment No One is Innocent, Sonnfjord, Bai Kamara Jr et Typh Barrow.