Gazette de Liége Retour sur la "success story" de cette société liégeoise numéro 1 de la vente en ligne.

Ma petite entreprise ne connaît pas la crise…" chantait Alain Bashung. Un refrain qui colle à la peau de Newpharma, première pharmacie belge en ligne… Une histoire qui a débuté en 2006 lorsque Laurent Detry, pharmacien liégeois, crée un forum destiné aux pharmaciens. Objectif : échanger entre professionnels. Puis, il émet cette idée un peu folle de créer un site internet de vente de médicaments sans prescription. Ses confrères rient sous cape mais il ne se démonte pas et approche deux Bruxellois, Jérôme Gobbesso et Mike Vandenhooft. L’Histoire est en route…

Une croissance exponentielle

Dix ans plus tard, Newpharma est devenu un incontournable du secteur. Sa croissance dépasse les 50 % de moyenne et aujourd’hui, l’entreprise brasse quelque 80 millions d’euros de chiffre d’affaires. "Mais ce dont nous sommes le plus fier, c’est la création de 200 emplois qualifiés ou moins qualifiés. Mais pour chaque poste, nous voulons la qualité. Afin de faire face à cette croissance exponentielle, nous comptons engager entre 150 et 300 nouveaux collaborateurs d’ici 2020", assure Jérôme Gobbesso, un CEO heureux qui fête ainsi de la plus belle des manières les dix ans de sa société, lui qui projette aussi la construction d’un bâtiment de 20 000 m².

En 2009, la vente de ces médicaments sans prescription est autorisée par le législateur. Newpharma a pris tout le monde de vitesse et commercialise aujourd’hui 1 500 marques pour 35 000 références dans le bien-être, la cosmétique et bien évidemment la pharmacie et parapharmacie. "Pourtant, selon une étude réalisée auprès de 1 000 internautes, un tiers ignore que l’on vend des médicaments sans prescription en ligne. Quant à ceux qui n’ont pas encore fait d’achat en ligne, c’est par confiance envers leur pharmacien", assure Ilse Van Dyck, responsable marketing.

Les défis sont immenses tant pour assurer la croissance tout en gardant une certaine agilité au sein même de l’entreprise que pour assurer des livraisons dans les 24 heures. Cette rapidité, la facilité de l’exercice et les prix sont autant de facteurs qui incitent à l’achat… "Mais les seules qui peuvent me dire non dans cette entreprise, ce sont les cinq pharmaciens. On ne joue pas avec la santé de nos patients."