Gazette de Liége

Il y aura vingt ans ce samedi, on apprenait que les autorités communistes vietnamiennes avaient fait exécuter Tran Van Ba, après une parodie de procès et malgré les protestations élevées du monde entier. C'était le 8 janvier 1985.

Trois ans plus tard, en 1988, la ville de Liège devenait la première au monde à avoir installé, place du XX Août, une plaque commémorative à la mémoire d'un héros de la résistance vietnamienne. L'initiative avait été rendue possible grâce au concours de Marcel Stiennon, alors conseiller communal.

Plus récemment, en 2000, une seconde plaque a été installée, rue du Parc, cette fois grâce à l'échevin Jacques Marneffe.

Ce samedi, une cérémonie d'hommage sera organisée par la communauté vietnamienne de Liège, à 10 h 30 place du XX Août (au numéro 20) et à 11 h rue du Parc.

Né en 1945 à Sa Déc, dans le delta du Mékong (Sud Vietnam), Tran Van Ba avait pour père un député, qui fut assassiné par les communistes en 1966. Il accomplit en France ses études en administration des affaires et fut, en 1971, assistant du futur Premier ministre Raymond Barre à l'Université de Nanterre.

Après la chute de Saigon en 1975, il réorganisa l'Association générale des étudiants vietnamiens de Paris puis, en 1980, rentra dans le maquis pour rejoindre le Front uni des forces de libération du Sud-Vietnam. Il fut arrêté à Minh-Hai en 1984. On connaît la suite.

© La Libre Belgique 2005