Gazette de Liége

Fin 2016, Les Parlantes, le festival international de lecture de Liège, prenait fin après une quatrième édition consécutive. En cause ? Des difficultés financières de son ASBL gestionnaire. Le public était pourtant toujours au rendez-vous. Le Théâtre de Liège, grand partenaire des éditions précédentes, a dès lors décidé de reprendre le flambeau de l’organisation du festival. "Notre spécificité est la diversité culturelle", explique le directeur du Théâtre de Liège Serge Rangoni, le Théâtre ayant pour habitude d’inviter en ses murs la danse, l’art, la musique… "Notre volonté est de nous ouvrir à toutes formes de culture". "Au théâtre, nous sommes des raconteurs d’histoire, les textes nous intéressent aussi beaucoup." En mars 2017, le festival Les Parlantes renaissait donc de ses cendres sous une nouvelle mouture et un nouveau nom - le festival Corps de textes -, en conservant toutefois les grandes lignes conceptuelles d’origine. Après une première édition de rodage, le Théâtre de Liège lance désormais la deuxième édition de son jeune festival, espérant cette fois toucher un plus large public. "On a essayé de développer le concept mis en place l’an dernier", précise Serge Rangoni avec la volonté "de mettre en valeur les textes et les auteurs, majoritairement des romanciers, des poètes…"

Un programme éclectique

Événement dédié à la littérature, "aux auteurs et aux textes d’aujourd’hui, d’ici et d’ailleurs", le festival se tiendra du vendredi 23 au jeudi 29 mars prochains, se déployant dans 22 lieux de la Cité ardente. Le programme s’annonce riche et varié avec des spectacles, de la poésie, des rencontres/débats, des expositions, des lectures ainsi que des animations pour jeune public.

Le vendredi 23 mars (20h) et le samedi 24 mars (19h), au Théâtre de Liège, il sera possible de découvrir le spectacle "Mon Traître" d’après le roman de Sorj Chalandon, contant l’histoire de ce dernier lorsqu’il était jeune journaliste pour le journal Libération lors de la couverture de la guerre menée par l’IRA contre le Royaume-Uni (12 euros). Le Théâtre proposera un second spectacle le mercredi 28 mars "Océan mer", une épopée d’après le livre d’aventure d’Alessandro Baricco (19h, 12 euros).

Le samedi, une balade pédestre dans les rues de Liège racontée par le conférencier liégeois Guy Delhasse emmènera le public à la découverte du roman mythique historique "La Cité ardente" d’Henry Carton de Wiart (16h, 5 euros) tandis qu’une nuit de la poésie prendra place en soirée à l’ASBL Le Hangar (dès 19h30, gratuit).

Autre moment incontournable, celui de la rencontre avec l’auteur algérien Yasmina Khadra avec lecture d’extraits de ses romans, discussion, dédicaces, etc. (mardi à 20h au Théâtre de Liège, 5 euros). Un peu plus tôt, Vinciane Despret, philosophe et éthologue, accueillera en toute intimité le public pour une lecture "Le chez-soi des animaux" dans une bibliothèque privée (18h). D’autres rendez-vous, parfois plus insolites, réuniront les amateurs de littérature avec un focus tout particulier cette année sur le Portugal.


---> Infos et rés. sur www.theatredeliege.be et à billetterie@theatredeliege.be.