Gazette de Liége Le magasin "Les petits producteurs", constitué en coopérative, s’étend et lance un appel à l’épargne.

Il y a près d’un an, le 30 septembre 2016 exactement, le magasin "Les petits producteurs" (LPP) voyait le jour en Neuvice à Liège, avec pour objectif de vendre des produits bio à un prix accessible aux Liégeois mais aussi de soutenir les producteurs locaux et de recréer du lien entre ceux-ci et les consommateurs. Émanant d’une initiative citoyenne, dans la dynamique de la Ceinture Aliment-Terre liégeoise (CATL) - réseau de soutien au circuit court alimentaire en province de Liège -, le magasin venait ainsi au secours de la coopérative liégeoise de production agroécologique "Les Compagnons de la terre", alors en recherche d’un point de vente pour écouler ses récoltes. Un an plus tard, le concept cartonne avec plus de 2000 clients par semaine. "Il y a des convaincus mais aussi des personnes qui n’avaient jamais mis les pieds dans un magasin bio", précise le responsable et ingénieur agronome Pascal Hennen. Parmi d’autres chiffres, "sur une saison de six mois, on a vendu plus de dix tonnes de pommes". L’enseigne compte également 250 références de produits différents, une vingtaine de producteurs locaux partenaires et a permis la création de six équivalents temps plein.

Pris de court par l’affluence du premier magasin, un second point de vente a ouvert ses portes, le 1er septembre dernier, dans le quartier de Sainte-Walburge. L’ambition future est d’ouvrir un magasin de quartier par an en région liégeoise. "L’idée est de recréer des épiceries comme celles d’antan, affirme Pascal Hennen. On a décidé de créer des magasins avec uniquement des produits de base. On estime qu’on sait manger à 80 % dans notre magasin. Par ailleurs, tout est mis sur palette, c’est brut, ce qui permet de diminuer l’investissement et rendre les produits plus abordables. On n’a pas non plus de scan, on étiquette comme à l’ancienne…". Plus qu’un projet commercial, "Les petits producteurs" est surtout un projet agricole comme l’explique le responsable. "Grâce à nos magasins, on va pouvoir soutenir les producteurs locaux existants", mais aussi aider de nouveaux à s’installer (maraîchers, producteurs). "On essaie aussi d’éviter les intermédiaires". Une large partie des bénéfices est ainsi redistribuée aux producteurs. "A chaque fois que le client fait un achat, cet achat a un impact positif sur nos producteurs locaux".

Une coopérative à finalité sociale

Depuis le 23 août dernier, le magasin "Les petits producteurs" est constitué en coopérative à finalité sociale. Celle-ci compte 43 cofondateurs, en majorité des producteurs locaux partenaires et employés, tous membres de l’assemblée générale. Ce statut de coopérative "prévoit de ne pas juste faire du profit mais d’abord de favoriser le développement d’une agriculture locale et écologique en permettant aux producteurs d’accéder à un revenu décent et d’avoir un prix de vente accessible, souligne Christian Jonet, coordinateur de la Ceinture Aliment-Terre liégeoise. On souhaite aussi favoriser l’accès au plus grand nombre à une alimentation saine de qualité".

Pour financer le fonctionnement et le développement de ses deux premiers magasins, la coopérative lance actuellement un appel à l’épargne citoyenne, l’objectif étant de récolter un montant de 99 750 euros sur quatre mois. "Tout un chacun peut investir dans le projet. Le montant est fixé à 250 euros par part", tandis que les dividendes des actionnaires ont été plafonnés à 2 % au lieu de 6 %.

Un appel public est par ailleurs déjà programmé pour janvier 2018 afin de lever un million d’euros en vue de permettre à des producteurs d’acheter des terres et de financer leur projet mais aussi à la coopérative de développer de nouveaux magasins et créer une vingtaine d’emplois d’ici 2021.Aude Quinet