Gazette de Liége Organisé tous les deux ans, le festival Imagésanté revient pour une 13e édition du 18 au 24 mars prochains.

Depuis sa création, le festival Imagésanté a acquis une notoriété internationale, devenant un événement de référence en matière de festival consacré à la santé. Organisé en partenariat avec le CHU de Liège, la Province et l’Université de Liège, il s’agit avant tout d’un festival de cinéma documentaire dont l’ambition est de promouvoir la santé par le biais de l’image. "Le souci est de s’adresser non pas seulement aux acteurs de la santé mais aussi au grand public, l’informer sur sa santé mais aussi toutes les techniques et évolutions dans le domaine médical", souligne le recteur de l’ULiège Albert Corhay. Organisé tous les deux ans, Imagésanté revient du 18 au 24 mars prochains pour une 13e édition. Le festival débutera par la cérémonie d’ouverture le 18 mars au cinéma Le Parc à 20 heures, lors de laquelle sera présenté en avant-première le film "Le rire de ma mère".

Pour la première fois, l’ensemble des projections des films en compétition auront lieu au cœur de la Cité ardente : au cinéma Sauvenière et à la Cité Miroir. En tout, 25 films documentaires, sélectionnés parmi plus de 300 œuvres et provenant des quatre coins du monde, seront en compétitions, chacun apportant son regard croisé entre le cinéma, la science et la santé. Ils seront présentés en trois catégories : la "Compétition internationale" (au cinéma Sauvenière) reprenant des films d’auteur aux messages forts et sous une forme cinématographique de qualité; la catégorie "Soulever des montagnes" (à la Cité Miroir) pour les films mettant en valeur les réalisations et projets de personnalités fortes allant au-delà de leur condition physique ou mentale; et enfin la catégorie "Nouveaux horizons" (Cité Miroir) pour les films apportant un éclairage particulier à des thérapies et avancées médicales. Chaque projection sera suivie de rencontres avec les équipes des films et spécialistes de la santé. Trois jurys internationaux, composés de spécialistes du cinéma documentaire et de professionnels de la santé attribueront - parmi ces 25 films en compétition, les Grands Prix du festival pour l’année 2018. Les différents prix seront remis lors de la cérémonie de clôture du festival, le 24 mars au cinéma Sauvenière. La Province de Liège remettra également son prix qui récompense un film traitant d’un sujet de santé mentale.

Des opérations retransmises en direct

Outre la projection de films, les amphithéâtres de la faculté de Médecine, situés sur le campus universitaire du Sart-Tilman, hébergeront des activités d’éducation et de promotion de la santé (ouvert à tous). Durant quatre jours, à savoir les 19, 20, 22 et 23, de 9 à 17h, des opérations chirurgicales (cataracte, neurochirurgie, implantation d’implant…) seront retransmises en direct, offrant la possibilité au public de dialoguer avec le médecin en plein travail. À noter que cette année, quatre villes et hôpitaux partenaires rejoignent le programme de retransmissions d’opérations : Metz, Toulouse et Saint-Luc Bruxelles. Les opérations seront également retransmises à l’espace Tremplin de Dison et sur la Web TV du festival. Cette dernière diffusera par ailleurs une émission de culture scientifique par jour. Des interviews, des débats, des rencontres, etc., compléteront la programmation. Enfin, durant cette semaine axée sur la santé, le campus universitaire accueillera près de 5 000 étudiants de l’enseignement secondaire et supérieur. Ceux-ci assisteront aux retransmissions en direct ainsi qu’à de nombreux ateliers animés par des professionnels autour de la projection d’un film, et visiteront des laboratoires.